Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

NON au vol des rentes

Le 7 mars 2010 nous voterons sur la diminution du taux de conversion LPP.

La majorité parlementaire de droite a décidé de baisser à 6,4 % ce taux de conversion qui déterminera le montant des futures rentes du 2e pilier. La baisse des rentes qui en résultera sera importante. Pour certains assuré(e)s, la perte pourra se chiffrer en dizaines de milliers de francs.

Les syndicats ont, avec la presse des consommatrices et consommateurs ainsi que les partis de gauche, saisi le référendum pour s’opposer à ce démantèlement social.

Cette campagne ne sera pas simple, les milieux économiques ayant déjà annoncé qu’ils y investiraient entre huit et dix millions de francs. Ainsi, nous devrons compenser cette supériorité financière par notre présence active, notre solidarité et notre engagement personnel.

PDF - 768.9 ko
2010-03-07comiteLPP_NONpsg-cartel.pdf

Articles de cette rubrique

Carton rouge contre de nouvelles baisses de rentes et réductions de prestations

Le rejet (clair) de la baisse des rentes est un grand succès pour tous les travailleurs et travailleuses ainsi que pour les syndicats. Ce NON est aussi un signal fort contre la poursuite du démantèlement de nos assurances sociales. Le Parlement doit maintenant en tirer les conséquences et stopper ses expérimentations dans les révisions de l’AVS et de l’Assurance-chômage. Le self-service du deuxième pilier doit en outre cesser.
Le rejet de la baisse des rentes est un beau succès pour tous les (...)

apéritif du 7 mars 2010 dès 11h30 pour échanger sur les résultats des votations près de l’Hôtel-de-Ville 2

Le public pourra se joindre aux convives qui se réuniront aux Canons sous l’Ancien Arsenal

moins importantes sont les prestations à verser, plus grand est le profit à réaliser

Avec la première révision de la LPP de 2005, ils subissent aussi une diminution de leur taux de conversion qui sera passé d’ici quatre ans de 7.2% à 6,8%. Ces deux mesures conjuguées, si elles perdurent, représenteront pour les actifs qui ont aujourd’hui 25 ans une diminution de rentes de près de 30% par rapport à celles touchées par les retraités d’avant 2005.

LPP : catastrophisme et incohérence législative

Aldo Ferrari
Le parlement a décidé lors de la première révision de la LPP une réduction du taux de conversion à 6,8% en 2014. Les assurés du deuxième pilier sont en droit de connaître la mesure des effets de cette première révision avant de subir de nouvelles décisions hâtives
A lors que les marchés bouclent l’année 2009 sur des résultats positifs à deux chiffres (indice LPP 25 à 11,74%), les partis bourgeois et les associations patronales faîtières recommandent au peuple d’accepter la baisse des rentes du (...)

les rentiers se verraient amputer de 6% supplémentaires sans compensation !

S’il faut baisser les rentes du 2ème pilier parce que les assureurs vie sont en difficulté, comment expliquer qu’en 2007, le bénéfice de ces derniers s’est élevé à 20% de leur chiffre d’affaires, environ 800 millions de francs ?

0 | 5 | 10