Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Bienvenue

Fondée en 1962, la CGAS est constituée de tous les syndicats genevois ; ses prises de positions sont ratifiées par des modalités démocratiques qui permettent à la composante la plus petite de participer avec les mêmes droits que celle la plus grande.

Si la CGAS assure la liaison entre les personnes morales que sont ses membres, en revanche elle ne développe pas d’intervention à l’avantage de personnes physiques ; ces dernières doivent s’adresser directement aux syndicats de branche ou interprofessionnels. Au demeurant, le secrétariat de la CGAS renseigne volontiers sur les champs d’intervention de ses composantes.


Agression contre un représentant d’Ensemble à Gauche au sein de la Fondetec

La CGAS condamne fermement la violente agression dénoncée par le représentant d’Ensemble à Gauche au sein de la Fondetec. Pour la CGAS, la lutte sociale ne saurait être menée à coups de poings et de débordements masculinistes, dans quelques instances que ce soit.

Mise à mal du partenariat social par la direction des TPG

Suite à la grève d’octobre 2022, la direction a adressé des courriers d’avertissement aux délégué-e-s des syndicats SEV et transfair. Une pétition de soutien a été lancée pour dénoncer cette atteinte au droit à la liberté syndicale. Les tpg ont également déposé une plainte pénale contre le syndicat Unia. Les syndicats SEV, transfair et Unia, avec le soutien de la CGAS et du Cartel intersyndical condamnent ces pratiques antisyndicales utilisées par la direction des tpg.
Les 12 et 13 octobre 2022, le personnel (...)

STOP à l’instrumentalisation antisyndicale de la crème pâtissière

La CGAS exprime son soutien à la CUAE, visée par des menaces dans l’exercice de ses activités syndicales et étudiantes, alerte sur les conséquences d’une énième judiciarisation de la conflictualité sociale à Genève et dénonce l’instrumentalisation par l’UDC de la tentative d’entartage de Madame Amaudruz à des fins antisociales et antidémocratiques.
Offensive antisyndicale en cours contre la CUAE
Depuis la tentative d’entartage de la Conseillère nationale Céline Amaudruz survenue à l’Université de Genève le (...)

"Jin, Jiyan, Azadi ! Avec les peuples d’Iran contre la dictature des mollahs - Pour un Iran démocratique - Pour qu’indignation rime avec action"

Avec les peuples d’Iran contre la dictature des mollahs ! Pour un Iran démocratique !
Manifestation à Genève Samedi 21 janvier à 14h00 de la zone piétonne du Mont Blanc (sortie Gare) à la Place Neuve
Depuis maintenant plus de quatre mois, suite à l’assassinat par la « police des mœurs » de Jina (Mahsa) Amini, une jeune femme kurde iranienne « punie » pour avoir mal mis son foulard, les femmes d’abord et les peuples d’Iran ensuite, sont dans la rue et affrontent le pouvoir des mollahs. C’est par la (...)

Touche pas à notre salaire minimum !

Le salaire minimum cantonal est menacé. Une motion acceptée au Parlement fédéral avec le soutien de certains milieux patronaux prévoit de le supprimer dans plusieurs secteurs, notamment l’hôtellerie-restauration, le nettoyage ou la coiffure. Ne les laissons pas faire, signez la pétition !
Cette proposition est inacceptable parce qu’elle : entraîne des baisses de salaires importantes, de 400.- à 1000.- francs par mois selon les secteurs ; va enfoncer dans la précarité de milliers de personnes aux (...)

Adoption de la motion Ettlin par le Conseil national : les travailleuses et travailleurs précaires ne se laisseront pas mépriser

A deux voix près (95 pour, 93 contre), la menace que représente la motion Ettlin pour plusieurs milliers de travailleurs - et surtout de travailleuses ! - était rejetée. Pour rappel, cette motion prévoit de baisser les salaires pour les travailleuses et travailleurs soumis à une convention collective de travail de force obligatoire, dont les minima salariaux seraient inférieurs au salaire minimum cantonal.
Malheureusement, c’est le camp du mépris qui a remporté cette étape : le mépris des personnes (...)

500.-, voire 1000.- de salaire mensuel en moins ?? Des travailleuses et des travailleurs alertent sur les conséquences dévastratrices d’une acceptation de la motion "Ettlin" au Conseil national

Le 14 décembre prochain, le Conseil national fixera le sort de la motion "Ettlin", et par là même, assumera l’idée de jeter dans la précarité des milliers de salarié-e-s, à Genève et ailleurs, en les excluant de l’application des salaires minimums cantonaux. Des travailleuses et travailleurs syndiqué-e-s alertent aujourd’hui l’opinion publique sur les conséquences qu’aurait, sur leurs conditions de vie, une acceptation de la motion "Ettlin".
Un outil de politique sociale, quand les conventions collectives (...)

Lettre ouverte de la CGAS aux Conseillers nationaux et Conseillères nationales genevois-es

Lors de la session parlementaire d’hiver, le Conseil national débattra de la motion Ettlin, qui prévoit que les Conventions collectives de force obligatoire prévalent sur les salaires minimums cantonaux, quand bien même le salaire leur serait inférieur.
A l’horizon des prochaines élections fédérales, et soucieuse de continuer de défendre cet outil de politique sociale essentiel pour plusieurs milliers de salarié-e-s, la CGAS s’adresse ce jour à l’ensemble des Conseillers nationaux et Conseillères (...)

Salaire minimum : le Conseil national doit renoncer à la motion Ettlin de baisser les salaires des plus précaires !

Alors que l’inflation atteint les 3%, que les primes des assurances maladies ont à nouveau bondi, voilà qu’une courte majorité de la commission de l’économie du Conseil national vient d’accepter une motion visant à baisser les salaires dans les secteurs les plus précaires et annuler les avancées obtenues avec l’entrée en vigueur du salaire minimum cantonal en novembre 2020.
Pendant des années, les associations patronales ont refusé d’augmenter les salaires dans les secteurs de l’hôtellerie-restauration, (...)

90 ans du 9 novembre 1932 : une exposition, une commémoration et une manifestation

Dans le cadre des 90 ans de la fusillade du 9 novembre 1932, le Comité du 9 novembre dans lequel participe la CGAS organise : Une exposition publique sur l’allée centrale de la plaine de Plainpalais, visible du 1er novembre (vernissage officiel à 18h) au 20 novembre Une commémoration suivie d’une conférence le mercredi 9 novembre. La commémoration à la Pierre sur le parvis de l’Uni-Mail à 18h00 sera précédée par une visite guidée de l’exposition à 17h00 sur la plaine de Plainpalais et suivie par une (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 120
février 2023 :

Rien pour ce mois

janvier 2023 | mars 2023

7 février 2023
Derniers articles