Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

2009-02-08 votations

L’assemblée de délégué-e-s CGAS du 11 décembre 2008 recommande de votez OUI

  • à l’Arrêté fédéral portant approbation de la reconduction de l’accord entre la Suisse et la Communauté européenne et ses Etats membres sur la libre circulation des personnes, ainsi qu’approbation et mise en oeuvre du protocole visant à étendre l’accord sur la libre circulation à la Bulgarie et à la Roumanie (1) // résultat cantonal : 62.4% OUI, au niveau fédéral : 59.6% OUI
  • à la loi genevoise sur les démolitions, transformations et rénovations de maisons d’habitation // résultat cantonal : 89.6% OUI

(1) La CGAS recommande une fois encore de voter OUI à cette loi qui a été attaquée par un référendum des « rétrogrades » et autres nationalistes. S’agissant de l’étape précédente et de nos principes, voir la position exprimée le 20 janvier 2005

Articles de cette rubrique

l’UDC nous ressort son bestiaire...

La plus récente affiche de l’UDC sur la votation du 8 février concernant la libre circulation des personnes représente la Roumanie et la Bulgarie sous la forme de corbeaux s’attaquant à la Suisse...
Les communautés des ressortissants de ces pays protestent auprès du président de la Confédération.
On peut soutenir leur démarche ici.
Cependant, il est bon de rappeler que « les corbeaux ont des comportements qui sont - ou étaient - considérés comme des vertus par les hommes : fidélité, courage, (...)

La CGAS pour la libre circulation des personnes

La CGAS - Communauté genevoise d’action syndicale, qui regroupe tous les syndicats du canton de Genève – a pris position sans ambiguïté en faveur de la reconduction de la libre circulation des personnes entre l’Union européenne et la Suisse et son extension à la Roumanie et à la Bulgarie, qui sera soumise au peuple le 8 février prochain.
La CGAS s’est en effet toujours battue contre les discriminations entre travailleuses et travailleurs de quelque origine qu’ils ou elles soient et pour la libre (...)

Et les mesures d’accompagnement, ça marche ?

Afin d’éviter une sous-enchère salariale, il a été mis sur pied des mesures d’accompagnement à la libre circulation des personnes. En gros :
l’obligation d’avoir un contrat de travail écrit ;
l’annonce de l’engagement de travailleurs détachés ;
le contrôle par des inspecteurs du travail ou les commissions paritaires ;
la fixation de salaires minimaux obligatoires en cas de sous-enchère pas l’extension facilitée des CCT ou l’établissements de contrats types. Le bilan est assez mitigé, car la mise en (...)

l’offensive, pas le repli !

il ne peut
y avoir de réponse syndicale qui
passe par la fermeture des frontières
ou le contrôle bureaucratique du
marché du travail

OUI aux Bilatérales et OUI à la protection sociale

exprimer les principes qui conduisent le mouvement syndical à recommander le OUI à la libre circulation des personnes ?

0 | 5