Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

formation continue

A l’interne, c’est notre commission statutaire qui assure le suivi de cette thématique.

Sous rubriques

Concerne les apprenti-e-s

informations paritaires



Le mouvement syndical s’est toujours soucié de favoriser l’accès à la formation continue et complémentaire - pour ses juges prud’hommes par exemple. Fondateur - avec d’autres - de l’Université ouvrière genevoise (UOG), dès 1990 et consécutivement à la disparition de certaines activités économiques ou technologiques, il dut prendre de nouvelles initiatives pour faire face aux besoins de reconversion ou de réinsertion professionnelle.

Il fallait notamment créer un outil qui permette d’établir un bilan des acquis professionnels à partir duquel les personnes concernées pourraient se projeter dans d’autres voies. La CGAS a donc participé à la mise sur pied du Centre de bilan (CEBIG), et suscita la création de l’Association Syndicale pour l’Emploi (ASPE).

L’ASPE a pour but « la prévention contre le chômage, le développement de services syndicaux interprofessionnels et/ou la coordination de services syndicaux existants visant à l’insertion et à la réinsertion professionnelle des demandeurs-euses d’emploi, ainsi qu’à leur formation et perfectionnement professionnel ». Pour renforcer son efficience, l’ASPE est membre des Associations des organisateurs des mesures du marché du travail en Suisse (AOMAS).

Consécutivement à la modification de dispositions fédérales en matière de chômage intervenues en 2007, l’ASPE dut fermer ses ateliers Signature et Espace emploi. La CGAS a cependant contribué au maintien de Passerelle+ qui passa sous la supervision de l’Association Insertion Vers l’Emploi (AIVE) le 17 novembre 2009.

Au demeurant, la CGAS reste préoccupée par le sort des personnes sans emploi et qui n’ont pas accès à ce type de structures. Aussi, lorsque l’Association pour le patrimoine industriel (API) créa l’écomusée Voltaire grâce à la mise en action de savoir-faire de personnes en fin de droits et d’autres exclu-e-s, notre communauté lui prêta son meilleur concours...

Articles de cette rubrique

les ateliers de l’ASPE

organigramme de l’ASPE et celui de la CGAS

Association Syndicale pour l’Emploi

A.S.P.E. fondée en 1995
STATUTS
Chapitre premier - Dispositions générales
Article premier - NOM
L’Association Syndicale pour l’Emploi (ASPE) a été fondée à Genève le 10 janvier 1995, elle est régie par les articles 60 et suivants du Code civil suisse et par les présents statuts.
Article 2 - BUT
L’ASPE a pour but la prévention contre le chômage, le développement de services syndicaux interprofessionnels et/ou la coordination de services syndicaux existants visant à l’insertion et à la réinsertion (...)

0 | 5