Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

NON à l’augmentation des heures d’ouverture des magasins

En restructurant le secteur de la distribution toujours plus en faveur des grands groupes, au détriment du commerce de proximité, en privilégiant la consommation de masse au détriment de la vie sociale et familiale, en provoquant des dépenses énergétiques supplémentaires inutiles (éclairage, chauffage des magasins, transports vers les grands centres commerciaux, etc.), la loi aura des coûts écologiques et sociaux importants. Or, elle ne répond pas à un besoin de la population. L’offre est aujourd’hui suffisante, et permet de satisfaire les besoins des consommateurs sans toucher aux conditions de vie des quelques 20’000 vendeuses et vendeurs du canton et de leurs familles.

Articles de cette rubrique

L’heure est à une protection accrue des travailleuses et des travailleurs !

Le résultat genevois confirme la tendance nationale au refus d’ouvertures prolongées des magasins. Durant les cinq dernières années, neuf votations sur dix ont été gagnées sur cet objet.

La lutte festive des vendeuses du collectif Haddock

il y a autre chose à faire que passer sa vie au supermarché ... non à l’extension des horaires ... dans le sens du vivre ensemble, de la création de liens et d’amitiés

La parole au personnel de vente !

Conférence de presse du personnel de vente, mercredi 3 novembre,
20h00 à la CGAS (rue des Terreaux du Temple 6, Genève, 3ème étage)

observez les postures des caissières et des étalagistes

Lors de vos prochaines courses, observez les
postures des caissières et des étalagistes des
supermarchés. Demandez-vous pourquoi portentils/
elles des attelles aux poignets. Essayez d’évaluer
les poids déplacés durant une journée par les
commis aux caisses des marchés de semi-gros.

Edifiant !

Solidaires avec le personnel de vente !

Non à la détérioration des conditions de travail et à la mort programmée des magasins de petite et moyenne taille.
La loi détruit la vie privée des vendeuses et vendeurs et de leurs familles
Pour le personnel de la vente, fermer les magasins à 20h le soir signifie terminer le travail à 20h30 et arriver chez soi encore plus tard. A cette heure, les enfants sont couchés, les activités culturelles et associatives ont déjà commencé. A cela viennent encore s’ajouter une heure de plus le samedi soir et (...)

0 | 5