Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

La Suisse a appelé à plusieurs reprises les autorités vénézuéliennes à garantir la protection de la population

samedi 25 mai 2019 par Claude REYMOND
Courrier A
Communauté genevoise d’action syndicale
M. Umberto Bandiera
M. Albert Anor
Rue des Terreaux-du-Temple 6
1201 Genève

Berne, le 21 mai 2019

Réponse à votre lettre du 10.05.2019 sur le Venezuela

Messieurs,

Merci pour votre lettre du 10 mai 2019 dans laquelle vous exprimez votre préoccupation face à la situation au Venezuela.

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) suit de près et avec préoccupation révolution de la situation politique et socio-économiqueau Venezuela.

La Suisse a appelé à plusieurs reprises les autorités vénézuéliennes à garantir la protection de la population, ses libertés de réunion et d’expression, à s’abstenir de tout acte de violence disproportionné et à démobiliser les groupes armés paraétatiques. L’Assemblée nationale du Venezuela a été élue démocratiquement en 2015. Ses compétences doivent être respectées et la sécurité de ses membres et de son Président, Juan Guaidô, doit être assurée.

La Suisse est bien connue pour sa politique de bons offices et peut proposer de tels services. En font partie également la facilitation et la médiation.

Toutefois, il faut que les parties concernées y consentent. Or, ce n’est pas le cas actuellement au Venezuela.

Ignazio Cassis Conseiller fédéral


A l’attention de Monsieur Ignacio Cassis
Conseiller fédéral en charge du Département des affaires étrangères
Département fédéral des affaires étrangères
Bundeshaus West
3003 Bern

10/05/2019

le rôle de la Suisse envers le Venezuela

Monsieur le Conseiller fédéral,

Notre Communauté avait pris acte le 28 mars 2018 de l’appel du Conseil fédéral « à restaurer l’intégrité du processus électoral, et à promouvoir un espace démocratique inclusif et pleinement respectueux de son cadre constitutionnel et légal, et de ses obligations internationales. »

Mais les mesures arrêtées n’ont pas contribué depuis à la réalisation de ces postulats, par suite la situation a évolué et consécutivement à la résolution* adoptée par notre comité en date du jeudi 28 février 2019 sur le Venezuela, nous venons solliciter votre autorité.

Bien que l’ingérence ne soit plus considérée comme une violation du droit international, il nous appert toutefois que lorsque sont engagés des moyens de contrainte pour faire plier un gouvernement légitime, ou lorsque ceux-ci sont matérialisés par une tentative d’intrusion territoriale, l’atteinte à la souveraineté est avérée.

Si nous sommes fiers de considérer la tradition de neutralité de la Suisse, présentement l’attitude de notre gouvernement - qui ne réexamine pas sa position et persiste renoncer au rôle de médiateur qu’il sut assumer à d’autres occasions en faveur d’une paix négociée entre les acteurs directement concernés - nous interroge.

Les travailleuses et travailleurs que nous représentons ont exprimé le souci de préserver en toute circonstance les vies humaines et la paix entre les peuples.

S’agissant de luttes de pouvoir internes, dont au Venezuela une partie des actions s’affranchissent du cadre démocratique ou légal, on peut craindre que ces dernières engendrent une guerre civile.

Quelles sont donc les raisons majeures qui conduisent la Suisse à ne pas soutenir les propositions diplomatiques de médiation présentées par les gouvernements du Mexique et de l’Uruguay ?

En restant dans l’attente d’une réponse qui nous permettrait d’expliquer la détermination de notre gouvernement en matière de politique étrangère, et en espérant de votre part une action positive, nous vous prions de croire, Monsieur le Conseiller fédéral, l’expression de notre parfaite considération.

* http://www.cgas.ch/SPIP/spip.php?article3644

Umberto BANDIERA, Unia, président de la commission CGAS solidarité internationale
Albert ANOR, comité directeur SSP-GE

PS:

dans le domaine


De : xavier carlo
Objet : texte sur le Venezuela
Date : 27 avril 2019 à 22:23
À : undisclosed-recipients : ;

Chers tous,

En annexe, je vous envoie un texte de ma composition sur la problématique qui secoue actuellement le Venezuela.

Vous pouvez le publier dans vos journaux respectifs, si intérêt, pour celles et ceux d’entre vous qui en ont.

Meilleurs messages.




Derniers articles