Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

initiatives / référendums

comporte des articles relatifs à des inititatives ou des actions référendaires soutenues par la CGAS sur décision de ses instances. Pour mémoire, ils y restent jusqu’à ce que l’objet soit planifié en votation.

Articles de cette rubrique

Salaire minimum : les demandes d’effet suspensif des milieux patronaux échouent

Les décisions sont tombées fin janvier : les manoeuvres patronales contre le salaire minimum prennent l’eau.
Deux recours avaient été déposés auprès de la Chambre constitutionnelle avec une demande d’effet suspensif. Ces recours visaient pour l’un à obtenir une exception pour la branche de la coiffure et pour l’autre à obtenir un délai quant à l’entrée en vigueur du dispositif.
Dans les deux cas, la Chambre a estimé que "les chances de succès du recours n’apparaissent à première vue pas si manifestes". Le (...)

Les syndicats genevois ont décidé de recourir contre la décision des autorités de limiter le salaire minimum et appellent la justice à reconnaître la pleine application de l’initiative.

Les syndicats genevois ont décidé de recourir contre la décision des autorités de limiter le salaire minimum et appellent la justice à reconnaître la pleine application de l’initiative.
Le 27 septembre dernier plus de 58% des Genevoises et Genevois acceptaient l’initiative des syndicats pour l’introduction d’un salaire minimum légal. Face aux files d’attente pour des colis alimentaires aux Vernets et à la précarité galopante des bas salaires due à la crise du covid, les Genevoises et Genevois ont refusé (...)

L’Etat et le patronat rechignent à mettre en œuvre l’initiative pour un salaire minimum légal

Le Conseiller d’Etat Mauro Poggia ainsi que les associations patronales rechignent à vouloir appliquer le salaire minimum. L’Etat aurait déjà dû mettre en application au 17 octobre le dispositif. Le retarder au 1er novembre constitue un cadeau de 7,8 millions pour le patronat. Or, le 12 octobre, en lieu et place de discuter des mesures d’accompagnement économique pour certains secteurs en créant une task force interdépartementale, les syndicats se sont vu proposer par le Département des solutions en (...)

Double victoire historique pour les salarié-es genevois-es !

Par plus de 58% de OUI à l’initiative « 23 frs, c’est un minimum » et près de 69% de NON à l’initiative « de limitation », Genève vient de donner un signal très clair au patronat et à toutes celles et ceux qui tentent de dresser les salarié-es les un-es contre les autres : contre la précarité et les abus patronaux, ce sont les salaires qu’il faut protéger et non les frontières. Enfin un salaire minimum légal !
Les salarié-es de ce canton ont dit un large OUI à l’instauration d’un salaire minimum légal de 23 (...)

Indemnisation des salarié-es précarisé-es

Le référendum de la honte a été déposé. La CGAS appelle la population à le sanctionner trois fois dans les urnes.

0 | 5
Non à l’ouverture prolongée des magasins ! Solidarité avec le personnel de vente !

Déposé en urgence devant le Grand Conseil, voté à par l’ensemble des députés de droite dont ceux du MCG, un nouveau projet de loi prend prétexte de la crise du coronavirus pour imposer au personnel de vente une heure de plus de le samedi ainsi que l’ouverture de 4 dimanches sans aucune compensation.
La Communauté genevoise d’action syndicale a décidé à l’unanimité de soutenir le référendum lancé par les syndicats de branche.
Nous avons jusqu’à mi-juin pour récolter les signatures nécessaires à l’aboutissement (...)

La CGAS lance une nouvelle initiative en faveur de la création d’emplois et pour la réduction du temps de travail

Vous trouverez toute la documentation et l’argumentation quant à cette nouvelle initiative sur le site www.1000emplois.ch

Le patronat refuse de respecter la volonté populaire et attaque le salaire minimum cantonal en justice !

Après avoir obtenu des aides covid de plusieurs dizaines de millions de francs, voilà que les patrons souhaitent obtenir le beurre et l’argent du beurre : les aides publiques, mais sans l’obligation de payer le salaire minimum pourtant largement accepté en septembre dernier. Ils viennent en effet de déposer un recours contre l’entrée en vigueur du salaire minimum en demandant son report et en exigeant la possibilité de pouvoir indexer à la baisse ce dernier.
Les syndicats sont scandalisés par (...)

Conférence – Salaire minimum légal : catastrophe ou avantage pour l’économie et les salarié·e·s ?

Conférence publique avec Samuel Bendahan, économiste
Mardi 25 août 2020, 20h – Maison internationale des associations
Le 27 septembre 2020, la population genevoise se prononcera sur l’initiative populaire cantonale « 23 frs, c’est un minimum ! ». Cette initiative, lancée par les syndicats genevois en 2018, propose d’introduire à Genève un salaire minimum légal de 23 frs de l’heure.
Pour ses opposant-e-s, un salaire minimum légal aurait pour conséquences de détruire des emplois et de pousser l’ensemble (...)

Comité unitaire contre l’initiative UDC dite de limitation

L’initiative « pour une immigration modérée » de l’UDC (voir le texte et les arguments sur le site : https://www.initiative-de-limitation.ch) sera très probablement soumise au vote le 17 mai 2020. L’UDC n’hésitera à pas pointer du doigt une série de problèmes sociaux réels (pression sur les emplois et les salaires, pénurie de logements, pollution, etc.) et à désigner comme la cause de tous les maux l’immigration qu’il suffirait dès lors de limiter (notamment en dénonçant l’accord de libre circulation des (...)