Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Bienvenue

Fondée en 1962, la CGAS est constituée de tous les syndicats genevois ; ses prises de positions sont ratifiées par des modalités démocratiques qui permettent à la composante la plus petite de participer avec les mêmes droits que celle la plus grande.

Si la CGAS assure la liaison entre les personnes morales que sont ses membres, en revanche elle ne développe pas d’intervention à l’avantage de personnes physiques ; ces dernières doivent s’adresser directement aux syndicats de branche ou interprofessionnels. Au demeurant, le secrétariat de la CGAS renseigne volontiers sur les champs d’intervention de ses composantes.


Résolution CGAS Palestine

Le comité de la CGAS, réuni le 14.11.2023, a adopté la résolution suivante. La CGAS se joint aux voix qui dénoncent les attaques indiscriminées et l’occupation de la bande de Gaza commises par l’armée israélienne. C’est par ailleurs la politique coloniale d’Israël et l’État d’apartheid dans son ensemble, à l’œuvre depuis plus de 75 ans, que la CGAS dénonce. De plus, elle condamne les massacres perpétrés par le Hamas et consorts ; ces méthodes et l’idéologie de ces groupes ne sont en rien ceux du mouvement (...)

Un véritable droit cantonal à la formation continue pour répondre aux défis sociaux et écologiques

La CGAS est investie dans la formation professionnelle initiale et continue au niveau du canton. Cette feuille de route a pour vocation d’orienter ses représentant-e-s au sein des différentes commissions officielles, pôles de formations et associations liées à la formation, à l’insertion et à l’emploi, dans le but de répondre aux défis écologiques et sociaux, et ce dans une perspective syndicale de justice sociale.
Il s’agit de pouvoir défendre des revendications communes et cohérentes dans ces diverses (...)

Primes d’assurance maladie : Appel à manifester - Nous ne sommes pas assomé-e-s, nous sommes révolté-e-s !

Suite à l’annonce de hausses massives des primes maladie, une large coalition s’est constituée à Genève pour appeler la population à descendre dans la rue ce samedi 14 octobre, à 14 heures devant la Poste du Mont-Blanc.
Ainsi que l’ont relevé Davide De Filippo, président de la CGAS et Jocelyne Haller de solidaritéS, cette hausse frappe particulièrement les couches populaires.
« Les failles de la LAMAL, déclare Christian Dandrès au nom de l’AVIVO, imposée par les assureurs et la droite dans les années (...)

Les chômeurs-euses vont passer à la caisse

Par défaut d’anticipation de l’OCE et du Conseil d’État, les Prestations en cas de maladie (PCM) se retrouvent en déficit, et l’État va faire payer la facture aux chômeurs et aux chômeuses, malgré quelques améliorations au passage.
Perte de gains Lorsqu’on est au chômage et qu’on tombe malade, la loi fédérale ne prévoit qu’un mois d’indemnisation et au maximum 44 indemnités (2 mois) pendant l’ensemble du délai cadre. Autant dire que cette assurance fédérale est à améliorer, car nous sommes nombreux-ses à (...)

Loi énergie : une large coalition dans les starting-blocks pour la protection des locataires et du Plan Climat cantonal

Le 21 septembre dernier, le Grand Conseil a adopté sur le siège une modification de la Loi sur l’énergie, avec un amendement général déposé à la hâte par le PLR. Ce vote, à lui seul, engendre un recul direct des progrès réalisés en matière d’assainissement des bâtiments et bafoue les efforts déployés à Genève depuis 30 ans. Cette décision signifie ainsi l’abandon par le Parlement de nombreux objectifs du Plan Climat cantonal. Une large coalition composée de partis politiques, syndicats et associations favorables (...)

Élections fédérales et défense des intérêts des travailleuses et des travailleurs

La Communauté genevoise d’action syndicale fait le bilan de la défense des intérêts des travailleuses et des travailleurs par les partis présentant des candidat-e-s aux élections fédérales.
Les bulletins de vote commencent à arriver dans les boîtes aux lettres au lendemain de l’annonce par le Conseil fédéral de la hausse inacceptable des primes d’assurance maladie. Tous les partis se réclament de la défense du « peuple » et du « pouvoir d’achat » dans un contexte de plus en plus tendu pour les (...)

Plainte pour calomnie classée, droits syndicaux préservés

Le Ministère public a refusé l’entrée en matière sur une plainte pénale pour calomnie déposée par un secrétaire patronal du secteur de la construction contre un secrétaire syndical et le syndicat qui l’emploie. La CGAS salue cette décision entrée en force il y a quelques jours.
GGE vs SIT : 0-1. La Communauté genevoise d’action syndicale a pris connaissance avec satisfaction de l’ordonnance de non-entrée en matière prononcée par le Ministère public sur une plainte pour calomnie et violation du secret de (...)

Le combat pour l’emploi et la transition écologique et sociale continue

La CGAS prend acte avec regret du rejet de l’initiative « 1000 emplois ». Mais la nécessité de lutter contre le chômage et de créer des emplois qui répondent aux besoins de la population et de la transition écologique demeure entière.
La marche était trop haute. Après des décennies de matraquage idéologique libéral anti-service public, il aura suffi à la droite et au patronat d’agiter, certes à très grands frais, l’épouvantail du fonctionnaire « improductif » et du coût (abusivement gonflé) de l’initiative (...)

Initiative pour un congé parental : Un OUI de progrès social

La Coordination pour un véritable congé parental garanti à toutes et tous (réunissant les partis de l’Alternative, les syndicats de la CGAS ainsi que le collectif genevois pour la grève féministe) prend acte de l’acceptation par le peuple de l’IN184 pour la création d’un congé parental.
Le oui exprimé aujourd’hui ne peut être compris autrement que comme un oui à un progrès social et à plus de droits pour pouvoir s’occuper de sa famille tout en ayant une activité professionnelle.
Nous avons combattu cette (...)

Un coup dur pour la justice fiscale

Ce dimanche, les Genevois-es votaient sur deux objets fiscaux cantonaux. L’initiative pour une contribution temporaire de solidarité sur les grandes fortunes et la loi sur les estimations fiscales de certains immeubles. Ces deux objets avaient pour points communs de vouloir stopper les cadeaux fiscaux faits aux personnes les plus aisées et d’instaurer une plus juste redistribution des richesses, afin de réduire les inégalités. L’initiative est refusée, et la loi est acceptée de justesse. Un coup (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 140
février 2024 :

Rien pour ce mois

janvier 2024 | mars 2024

25 février 2024