Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

2018-06-10 votation

Votation fédérale

Acceptez-vous l’initiative populaire du 1er décembre 2015 « Pour une monnaie à l’abri des crises : émission monétaire uniquement par la Banque nationale ! (Initiative Monnaie pleine) » ?

40,31% de oui à Genève mais 75,69% de non au niveau fédéral

Acceptez-vous la loi fédérale du 29 septembre 2017 sur les jeux d’argent (LJAr) ?

83,94% de oui à Genève avec 72,93% de oui au niveau fédéral


Votation cantonale

Acceptez-vous la loi modifiant la loi sur la Caisse de prévoyance des fonctionnaires de police et des établissements pénitentiaires (LCPFP) (11773) du 12 octobre 2017 ?

58,81% de oui

Acceptez-vous la loi modifiant la loi 10788 relative à l’aménagement du quartier « Praille-Acacias-Vernets », modifiant les limites de zones sur le territoire des Villes de Genève, Carouge et Lancy (création d’une zone 2, de diverses zones de développement 2, d’une zone de verdure et d’une zone de développement 2 prioritairement affectée à des activités mixtes) (L 12052), du 23 février 2018 ?

61,44% de oui


Articles de cette rubrique

Monnaie pleine : occasion manquée

elle traçait des pistes et ébranlait certaines certitudes économiques

Pourquoi voter « oui » à la loi PAV le 10 juin

Il n’est guère surprenant de voir aujourd’hui des responsables connus de quatre associations de PME localisées dans le secteur PAV appeler à voter « oui », alors que la CCIG (Chambre de Commerce, d’Industrie et des Services de Genève) prône le « non ».

débat sur l’initiative « multinationales responsables » le jeudi 12 avril

à 19h15 Uni Bastions, salle B106

La Suisse votera le 10 juin 2018 sur une initiative populaire nommée Initiative Monnaie Pleine. Elle vise plusieurs buts.

pour mettre la monnaie du quotidien à l’abri des crises financières
pour que la Confédération retrouve le monopole régalien de toute la monnaie