Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

2014-10-30 votation


Votation fédérale

Acceptez-vous l’initiative populaire du 19 octobre 2012 "Halte aux privilèges fiscaux des millionnaires (abolition des forfaits fiscaux)" (FF 2014 4947) ? GE = 31,72 % + CH = 40,80% oui

Acceptez-vous l’initiative populaire du 2 novembre 2012 "Halte à la surpopulation - Oui à la préservation durable des ressources naturelles" (FF 2014 4943) ? GE = 23,36 % + CH = 25,91 % oui

Acceptez-vous l’initiative populaire du 20 mars 2013 "Sauvez l’or de la Suisse (Initiative sur l’or)" (FF 2014 4945) ? GE = 23,52% + CH = 22,74% oui


Votation cantonale

Acceptez-vous l’initiative populaire 149 "Pas de cadeaux aux millionnaires : Initiative pour la suppression des forfaits fiscaux" ? GE = 31,59% oui

Acceptez-vous la loi modifiant la loi sur l’imposition des personnes physiques (Contreprojet à l’IN 149) (D 3 08 – 11329) du 10 avril 2014 ? GE = 43,54% oui

Question subsidiaire : Si l’initiative et le contreprojet sont acceptés, lequel des deux a-t-il votre préférence ? contreprojet 67,15%

Articles de cette rubrique

les syndicats disent NON à Ecopop le 30 novembre

Les syndicats refusent de cautionner cette machine à créer des travailleurs précaires et continueront à se battre pour les droits des migrants.

mardi 14 octobre 2014 à 11 h Place fédérale

qui accentuera la pression sur les salaires et les conditions de travail de tous les salarié-e-s du pays et créerait une nouvelle discrimination

vendredi 10 octobre à 17h15 « Ecopop : d’inquiétants écologistes »

au café America, rue de Fribourg 3, aux Pâquis

la naissance des mouvements partisans de l’idée de surpopulation mondiale dont est issue l’association « Ecologie et population » à l’origine d’Ecopop

Ecopop fragilisera la position des salariés

Pour lutter contre le dumping salarial, il faut des droits égaux entre tous les salariés, notamment au niveau du statut de séjour

0 | 5 | 10