Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

trop bonnes, trop connes !

mercredi 8 mars 2017


Prévoyance vieillesse 2020 : ne nous laissons pas faire !

L’égalité des salaires est en berne, les carrières des femmes stagnent, dans les entreprises le harcèlement sexuel reste un tabou, l’arrivée d’un bébé est un handicap sur le marché de l’emploi et dénicher une place de crèche relève de l’exploit. Mais pour nos parlementaires, l’égalité c’est : nous faire travailler une année de plus ! De qui se moque-t-on ? PV 2020 fait peser sur les femmes presque l’intégralité des coûts de cette réforme, soit entre 1,3 et 1,7 milliard de francs par année, suivant la variante retenue.

Pourquoi est-ce aux femmes de payer le gros de cette facture ? On nous dit que nous vivons plus longtemps. Mais on oublie tout le tra- vail gratuit que nous faisons pendant toute notre vie active et encore à la retraite : garder les enfants, soigner les proches, faire le ménage restent l’apanage des femmes. Qui reconnaît ce travail de « care » ?

Qui nous dit merci ? On oublie aussi que les femmes touchent des rentes inférieures à celles des hommes. Cela représente bien plus qu’un an de travail au cours de la vie d’une femme. Augmenter l’âge de la retraite au nom de l’égalité est une profonde injustice. C’est tout simplement inacceptable. C’est pourquoi nous sommes en colère.
PV 2020 est un gros paquet, avec beaucoup de mesures. Le cœur de la réforme sont la hausse de l’âge de la retraite des femmes et la baisse du taux de conversion, accompagnées d’une hausse massive des cotisations qui vise à stabiliser les rentes, mais renchérit énormément le 2e pilier.



titre documents joints

Derniers articles