Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Soutien au personnel de WRS

mardi 17 avril 2012 par Mireille SENN

Le directeur de la SSR Roger de Weck a informé le personnel de WRS (World Radio Switzerland) d’un probable abandon de la chaîne anglophone.

Une option qui figure depuis 2009 dans le catalogue de mesures d’économie envisagées par la SSR. WRS pourrait soit fermer définitivement, soit être cédée à un repreneur privé. La décision sera prise par le Conseil d’administration en juin 2012.
Pour Roger De Weck, le mandat de WRS serait considéré comme périphérique à la mission de la SSR. Le SSM déplore cette analyse qu’il juge erronée, et rappelle que la concession radio TV prévoit que la SSR « favorise l’intégration des étrangers en Suisse ». En réalité et malgré des moyens limités, la chaîne a trouvé sa place dans le paysage médiatique suisse. Elle remplit incontestablement aujourd’hui une mission de service public auprès des résidents anglophones, dont le nombre augmente constamment dans notre pays.
L’abandon de WRS aurait pour effet la suppression de 19 emplois à plein temps ainsi que d’engagements ponctuels pour une trentaine de contributeurs externes, dans une chaîne qui offre un programme de qualité coûtant à peine 3 millions de francs, soit moins de 0.5% du budget global de la SSR. Il s’agirait donc d’une mesure économiquement dérisoire, qui aurait des conséquences désastreuses pour des professionnels hautement qualifiés qui ont tout abandonné pour venir travailler en Suisse.
Le syndicat rencontrera cette semaine les employés de WRS pour examiner les moyens d’action et éventuelles solutions alternatives. Si la SSR décide de se séparer de WRS, le SSM demandera à la Direction de faire des propositions de réengagement au sein de l’entreprise. En tous les cas, le syndicat proposera de négocier un plan social adapté à la situation particulière de salariés expatriés, qui font aujourd’hui les frais de l’inconséquence de la SSR après moins de cinq ans d’existence de WRS.

SSM, le 16 avril 2012



Derniers articles