Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Unions syndicales cantonales

La CGAS compte 27 sections syndicales dont 16 appartiennent à 8 fédérations membres de l’USS et 5 à des organisations qui lui sont affiliées. Ce sont ces 21 composantes de la CGAS qui constituent au niveau genevois l’Union des syndicats du canton de Genève, instance érigée par les statuts de l’USS.

L’USCG ne développe plus aucune activité sur Genève depuis la transformation de la CGAS en 1995, tous les membres de la première étant devenus ceux de la deuxième.

En revanche, s’agissant de débats au niveau national dans le cadre de l’USS, c’est au travers de l’USCG que les sections genevoises des fédérations membres s’expriment en tant que collectif cantonal.

Mais cette particularité prit fin en 2009 parce que le SIT s’est résolu à devenir membre de l’USS et que d’autres associations de travailleurs d’envergure nationale en sont devenues des membres associés. Ainsi donc dès 2010, les instances de la CGAS débattent régulièrement des enjeux nationaux et des objets concernant l’Union syndicale suisse, et cette dernière mentionne comme sa représentante à Genève la CGAS au lieu de l’USCG.


Les statuts de l’Union syndicale suisse (USS) actuellement en vigueur ont été approuvés par le Congrès de 1998.

Consécutivement au mandat que lui a confié le Congrès de 2002, le Comité de l’USS a pour sa part adopté en 2004 des thèses concernant la réforme des unions syndicales cantonales [USC].

Les « statuts-types » qui leur sont destinés ont été remaniés en conséquence ... Le document ci-après peut servir de base de discussion en cas de réorganisation d’une union syndicale cantonale (USC). Par ailleurs, on s’inspirera, avant chaque révision des statuts d’une USC, des dispositions du Chapitre 8 des statuts de l’USS, articles 20 à 27 auxquels il convient de se référer.

Les statuts-types ne contiennent qu’un minimum de dispositions qui doivent obligatoirement être réglées ; chaque USC est libre d’y ajouter d’autres clauses, pour autant que ces dernières soient compatibles avec les statuts de l’USS.

Word - 126.5 ko
2006_Statu...es_USC.doc

La mise en ligne de contenu dans cette sous-rubrique est de la responsabilité du secrétaire syndical Claude Reymond, salarié de la CGAS et représentant de l’USCG à l’Assemblée de délégué-e-s de l’USS.

Assumant le rôle de liaison entre le mouvement syndical genevois et la Conférence des unions syndicales de l’USS, il utilisera cet espace pour informer sur les activités y relatives et en faciliter la meilleure réalisation.

Cette sous-rubrique, créée le 21 septembre 2006, est publiée sous réserve de l’acceptation par les instances de la CGAS de l’héberger dans son site. La consultation auprès du Bureau de la CGAS s’est terminée favorablement le 5 octobre 2006.

PDF - 128.7 ko
2008-01-01uss_et_ses_syndicats.pdf

Depuis le 26 avril 2013

Pour les unions syndicales cantonales romandes et tessinoise :
unionsATmailinglists.ch

Pour les unions syndicales cantonales alémaniques :
buendeATmailinglists.ch

Articles de cette rubrique

20 000 personnes manifestent pour l’égalité salariale

Un signal clair à l’adresse du Parlement :

programmE du 22.09.2018 ### BernE

avec dans le fichier joint le plan PDF du départ de la manifestation

modalités du rassemblement avant le départ

nous avons mis au point un programme de rassemblement, dont le but est que ce dernier et la formation du cortège puissent se faire sans accrocs

Action « Ligne rouge : droits des salarié-e-s »

la Suisse, qui se situe au centre de l’Europe, a besoin de relations stables et bonnes avec l’UE et qu’à cet effet, une protection efficace et autonome des salaires et des conditions de travail est nécessaire

pour l’USS : oui à un service public étendu, mais clairement non à tout projet de privatisation !

L’USS accueille favorablement l’intention du Conseil fédéral d’élargir la marge de manœuvre de PostFinance. Elle en rejette par contre énergiquement la privatisation partielle.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 125