Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

réponse de F. Paychère à l’APPEL des roulants TPG

mardi 15 avril 2008 par _information fournie par la composante

Genève, le 13 avril 2008

Mesdames, Messieurs,

Depuis le 1er janvier 2007, les infractions au code pénal commises sur la personne des employés des entreprises de transport devraient être poursuivies d’office. Cela signifie que les autorités pénales devraient agir même sans plainte de la victime de tels agissements. Je regrette que cette règle ne soit toujours pas respectée dans le canton de Genève, près de seize mois après son entrée en vigueur.

Nous nous trouvons typiquement face à cette délinquance de rue, dont je dis dans mon programme qu’elle doit être combattue efficacement, sans oublier l’importance d’une présence policière préventive (« Le Procureur général poursuivra les infractions, avec constance et mesure et requerra des peines justes. Il soutiendra le développement de la police de proximité et des agents de sécurité municipaux ; montrera par des actes la présence effective des forces de l’ordre sur le terrain, et personnellement celle du ministère public devant les tribunaux quand l’importance de la cause le justifiera. » http://paychere.info/themes-du-programme/larue.html).

Une fois que des infractions ont malheureusement été commises, il importe qu’elles soient portées de manière systématique à la connaissance de la police. Il faut évidemment que le traitement par les autorités de poursuite pénale soit également expédient.

Je m’engage – si je suis élu – à faire en sorte que le Parquet suive efficacement ces dossiers.

Je vous prie de croire, Mesdames, Messieurs, à l’assurance de mes meilleurs sentiments.

François Paychère



Derniers articles