Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

à la Chancellerie de l’Etat de Genève

dimanche 4 novembre 2007
Chancellerie de l’Etat de Genève
A l’attention de M. Robert Hensler
Case postale 3964
1211 Genève 3
 
Genève, le 4 novembre 2007
Concerne : attribution du mandat de réalisation de la FAO

Cher Monsieur,

Nous avons appris, par la Commission du personnel de l’imprimerie Atar Roto Presse SA, que vous avez mis au concours le mandat de réalisation de la FAO à partir du 1er janvier 2008, le contrat actuel avec Atar arrivant à son terme le 31 décembre 2007.

Les deux concurrents directs pour la réalisation de la FAO seraient la SNP du groupe Hersant, à Neuchâtel, et le Centre d’impression d’Edipresse à Bussigny dans le canton de Vaud.

Concernant ces deux entreprises, nous tenons à vous informer de ce qui suit :

  • la SNP à Neuchâtel s’est retirée du CCT de l’Industrie graphique depuis 1995 et refuse d’entrer en matière avec le syndicat concernant toute négociation des conditions de travail. Actuellement, la SNP exerce une dumping salarial et social important qui prétérite gravement les imprimeries respectueuses des conditions de CCT. A notre connaissance, la SNP n’a pas reconnu, auprès de l’OCIRT, les usages genevois qui lui permettrait d’avoir accès aux marchés publics dans le Canton de Genève. Et même s’il l’avait fait, nous demanderions à l’OCIRT d’effectuer une inspection complète pour vérifier le respect de ces Usages.
  • Le CIE à Bussigny : Edipresse, après une longue période hors CCT, a rejoint la communauté professionnelle depuis le 1er janvier 2006 en signant le CCT en vigueur dans la branche. Cependant cette même année, Edipresse a supprimé 115 emplois dans le Canton de Genève en fermant fin juillet 2006 son centre d’impression à Genève.

Concernant Atar Roto Presse SA, nous tenons à souligner les points suivants :

  • le coût de la FAO auprès d’Atar, comprend la composition, la mise en page, la correction, les contacts permanents et les aller-retour de livraison avec la chancellerie, l’impression et l’expédition. Les offres concurrentes couvrent-elles entièrement tout cela ? Ou ne couvrent-elles que l’impression et l’expédition ?
  • pour l’imprimerie Atar, ce travail représente une dizaine d’emplois qui s’ajouteraient à ceux perdus par le départ d’Edipresse de Genève, ceci dans un secteur économique sinistré sur la place de Genève où plus de 50% des emplois ont été perdus au cours des 20 dernières années.
  • L’imprimerie Atar dispose de la dernière rotative de presse de la place de Genève. Le perte de la réalisation de la FAO signifierait probablement à court ou à moyen terme sa disparition. Le Canton de Genève ne disposerait alors plus d’aucun moyen d’impression de journaux et plus aucune possibilité d’un retour de l’impression de la FAO ou d’autres journaux dans le Canton. Il s’agirait réellement d’une conséquence économique grave et probablement irréversible.

Nous vous demandons donc de porter une attention particulière à ces différentes informations au moment de votre décision.

En tant que syndicat, présent dans le Canton, nous demandons instamment au Conseil d’Etat d’intervenir pour le maintien des emplois et du patrimoine industriel du Canton.

Nous sommes disposés à vous rencontrer avec des représentants de la commission du personnel d’ATAR, et éventuellement de la direction d’Atar.

Dans l’attente d’une réponse rapide de votre part, recevez, cher Monsieur, nos salutations les meilleures

Pierre Djongandeke, Président section Genève-Nyon
 
Bernard Remion, Secrétaire régional
 
Copies par courriels :
- aux membres du Conseil d’Etat
- à la direction de l’OCIRT
- aux membres du CSME
 
Adresse pour réponse :
Bernard Remion – rue Pichard 7 – 1003 Lausanne – 079 782 01 72


Derniers articles