Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

FO communique

mardi 8 mai 2007 par Claude REYMOND

Le dialogue social, l’indépendance syndicale, indispensables à l’avenir.

Force Ouvrière Drôme – Ardèche prend acte du résultat de l’élection présidentielle. La forte mobilisation
des citoyennes et citoyens témoigne d’une forte attente par rapport aux préoccupations. La démocratie
et la république en sortent renforcées.

Indépendante et libre, Force Ouvrière Drôme – Ardèche le restera, fidèle à ses principes et à sa pratique.
L’indépendance du syndicat et la liberté des adhérents sont l’essence même du courant fondamental du
syndicalisme international que représente FO.

FO Drôme - Ardèche entend porter ses revendications pour une politique industrielle dynamique et
active, pour le renforcement des droits syndicaux, pour une cotisation sociale sur la valeur ajoutée, pour
une organisation du travail respectant les salariés, pour une protection sociale de haut niveau, pour les
salaires, l’emploi, le niveau des retraites et des pensions pour des services publics performants, pour une
Europe de progrès social etc...

FO Drôme - Ardèche agit en permanence par le dialogue, la négociation, le contrat et le
contrôle ce qui suppose que la liberté de négociation soit pleine et entière et que la hiérarchie
des textes juridiques entre Code du travail, convention collective et accord d’entreprise soit
respectée.

Force Ouvrière Drôme – Ardèche a souvent mis en garde contre certaines annonces (droit de grève,
service minimum, heures supplémentaires, fusion UNEDIC/ANPE, services publics, organisation dialogue
social, etc.). Les attentes des salariés qu’ils soient actifs, retraités ou chômeurs sont très fortes en terme
d’emploi, de pouvoir d’achat et de protection sociale collective. Pour Force Ouvrière Drôme - Ardèche,
toute précipitation ou passage en force génèrerait des effets boomerang et fragiliserait fortement le
dialogue social.

Il importe donc de donner au dialogue social le rôle essentiel qui est le sien. Les partenaires
sociaux ont des responsabilités dans la gestion des cotisations sociales (sécu, retraites,
chômage, formation professionnelle etc.). Ces cotisations sont la traduction de la solidarité et
constituent un salaire différé. Ces responsabilités doivent être respectées. Le paritarisme doit
s’exprimer dans toutes ses dimensions. FO Drôme - Ardèche prendra dans les jours à venir les
initiatives nécessaires pour qu’il puisse se structurer efficacement dans nos départements.

De plus la définition des conditions dans lesquelles s’exerce le travail constitue le champ d’action naturel
de la négociation sociale entre organisations patronales et de salariés. Il importe donc de laisser au
dialogue social sa liberté et sa responsabilité. C’est un élément fondamental de la démocratie
économique et sociale que FO Drôme – Ardèche entend porter.

Contact : Gérard CLEMENT Secrétaire Général FO Drôme-Ardèche Tel : 0609415236

Le 7 mai 2007