Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Un signal clair à l’adresse du Parlement

20 000 personnes manifestent pour l’égalité salariale

samedi 22 septembre 2018

C’en est assez : le 22 septembre, lors d’une grande manifestation largement soutenue qui s’est tenue sur la Place fédérale à Berne, plus de 20 000 personnes ont revendiqué l’égalité de salaire entre femmes et hommes. Une vaste alliance de syndicats, d’organisations de femmes et pour l’égalité des sexes ainsi que de partis politiques a ainsi envoyé un signal clair au Conseil national pour que, la semaine prochaine, il décide enfin des mesures efficaces contre la discrimination salariale.

C’est une alliance de plus de 40 organisations qui a appelé cette manifestation nationale pour l’égalité salariale et contre les discriminations. De fait, alors que la Constitution fédérale garantit depuis 37 ans que les femmes doivent toucher un salaire égal à celui des hommes pour un travail de valeur égale, les différences restent importantes. Ainsi, les femmes continuent à gagner en moyenne presque un cinquième de moins que leurs collègues masculins, une différence de plus de 7 % qu’aucun facteur objectif ne peut expliquer et qui est donc discriminatoire. Ce vol de salaires représente en moyenne 590 francs par mois. Chaque année, les femmes perdent ainsi environ 10 milliards de francs à cause de leur sexe. Cette somme importante leur manque ainsi qu’à leurs familles, mais elle manque aussi aux assurances sociales et en tant que recettes fiscales.

Les femmes ne veulent pas tolérer ces discriminations plus longtemps. C’est pourquoi elles ont demandé haut et fort devant le Palais fédéral : « #Enough : assez attendu – l’égalité salariale, c’est maintenant ! ». La semaine prochaine, le Conseil national pourra, dans le cadre de la révision de la loi sur l’égalité, décider des mesures concrètes contre la discrimination salariale, soit que tous les quatre ans, les entreprises doivent analyser leurs salaires et, si nécessaire, adapter ceux des femmes. Un Parlement qui prend au sérieux la majorité féminine de la population doit au moins, comme un premier pas, adopter cette révision minimale de la loi. Toute autre attitude serait un affront.

photos de la manifestation

Vania Alleva, présidente d’Unia et vice-présidente de l’USS, 079 620 11 14
Elisabeth Bosshart, Business & Professional Women BPW, 079 468 25 01
Valérie Borioli Sandoz, membre du bureau exécutif de Travail.Suisse,
079 598 06 37
Michela Bovolenta, coprésidente de la Commission féminine de l’USS,
079 647 72 83
Pepita Vera Conforti, Coordinamento donne della sinistra, 076 679 92 14
Franziska Egli Beller, Marche mondiale des femmes (MMF), 079 755 63 38
Dorothea Forster, Femmes protestantes en Suisse (FPS), 079 657 31 39
Davina Fitas, Organizzazione Cristiano Sociale ticinese (OCST), 079 834 55 05
Barbara Gysi, Femmes socialistes, 079 708 52 34
Catherine Laubscher, Association suisse pour les droits des femmes (ADF),
079 679 36 25
Luisa Lichtenberger, Conseil suisse des activités de jeunesse (CSAJ),
079 316 88 19
Vanessa Ghielmetti, Federazione Associazioni Femminili Ticino Plus (FAFTPlus)
Maria Pedrosa, secrétaire syndicale du SSP, 078 751 52 92
Franziska Peterhans, LCH (Association faîtière des enseignant[e]s de Suisse alémanique), 076 542 49 11
Domenica Priore, Organisation suisse des lesbiennes (LOS), 079 371 75 73
Angelika Ruider-Montag, Jeunes PBD Suisse, 079 221 92 18
Sabri Schumacher, Syna, 078 642 10 45
Babette Sigg, Femmes PDC Suisse, 076 373 83 18
Aline Trede, Les Verts Suisse, 077 411 23 91

PS:

Qui organise #Enough18 : Manifestation nationale pour l’égalité salariale et contre les discriminations ?

Association suisse des infirmiers et infirmières (ASI), Association suisse pour les droits des femmes (ADF), Association suisse des employés de banque (ASEB), Basler Frauenvereinigung für Friede und Fortschritt (BFFF), Business & Professional Women (BPW), campagne "16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes", Campax, Conseil Suisse des Activités de Jeunesse (CSAJ), Conseil suisse pour la paix, Coordinamento Donne della Sinistra, Federazione Associazioni Femminili Ticino Plus (FAFTPlus), Femmes protestantes en Suisse (FPS), Fédération Solidarité Femmes de Suisse, Femmes socialistes suisses, Femmes PDC, Femwiss, Frauen Aargau, Grossmütter Revolution, Jeunes vert-e-s, Jeunesse Socialiste Suisse (JS), LCH (Association faîtière des enseignant[e]s de Suisse alémanique), Les Verts Suisse, Männer.ch, Marche mondiale des femmes (MMF), Organizzazione Cristiano Sociale ticinese, Organisation suisse des lesbiennes (LOS), Parti bourgeois démocratique Suisse (PBD), Parti socialiste suisse (PS), Pink Cross, Syna, Syndicats Chrétiens du Valais (SCIV), Syndicat des enseignants romands (SER), Syndicat du personnel des transports (SEV), Syndicat interprofessionnel de travailleuses et de travailleurs (SIT), Syndicat suisse des mass médias (SSM), Syndicat suisse des services publics (SSP), Syndicom Syndicat des médias et de la communication, Terre des Femmes, Travail.Suisse, Unia, Union syndicale suisse (USS), We can’t keep quiet, WIDE Switzerland, WyberNet




Derniers articles