Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Suisse

jeudi 6 octobre 2011 par Claude REYMOND
Monsieur
Jacques Vigne, Secrétaire général
Syndicat Bois Neuf des Nations Unies
Case postale 27
1211 Genève 19
 
Berne, le 5 juillet 2011
 

Respect et application des principes et droits fondamentaux au travail dans les Organisations internationales du système des Nations Unies

Monsieur le Secrétaire général,

Je vous remercie de votre lettre du 6 juin 2011 par laquelle vous appelez la Suisse à soutenir une résolution visant à respecter et appliquer les droits fondamentaux au travail au sein des organisations internationales onusiennes.

La Suisse, notamment dans son rôle d’Etat hôte du siège européen de l’Organisation des Nations Unies et de ses agences spécialisées, est un membre engagé en matière de gestion des ressources humaines au sein desdites organisations. Pour preuve, ces dernières années, mon pays a soutenu de nombreuses résolutions au sein de l’Assemblée générale des Nations Unies dans un but constant d’amélioration des conditions de travail du personnel. Parmi elles figure notamment la résolution NRES/65/247, approuvée par les Etats membres dont la Suisse, soutenant l’engagement continu des fonctionnaires remplissant les conditions nécessaires, sous réserve des besoins de l’Organisation, répondant ainsi favorablement à une demande de longue date des syndicats du système onusien. Ainsi, de nombreuses améliorations ont pu être réalisées ces dernières années.

Au demeurant, la Suisse, dans ses déclarations devant l’Assemblée générale des Nations Unies, a toujours mentionné l’importance accordée à une bonne gestion des ressources humaines et aux conditions de travail offertes aux employés. Je puis vous assurer que nous continuerons de contribuer autant que possible à l’amélioration des principes et droits fondamentaux au sein du système onusien .

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Secrétaire général, l’expression de ma considération distinguée.

Micheline Calmy-Rey