Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Que le Conseil fédéral se détermine sur les violences perpétrées en Egypte !

mercredi 23 février 2011 par Claude REYMOND

De : "_EDA-Departementsvorsteherin"

Date : 23 février 2011 09:41:21 GMT+01:00

Objet : FW : Que le Conseil fédéral se détermine sur les violences perpétrées en Egypte !

Madame,

Je vous remercie de votre courriel du 3 février 2011, dans lequel vous me faites part de vos réflexions sur la situation actuelle en Égypte.

Dans son communiqué de presse du 11 février 2011, le Conseil fédéral a pris acte de la démission du président Hosni Moubarak, survenue après des semaines de manifestations. La Suisse suit avec attention les événements qui se déroulent en Égypte et regrette que de violents affrontements aient eu lieu, faisant de nombreux morts et blessés. Elle condamne le recours à la force contre des manifestants pacifiques et a invité instamment l’Égypte à respecter les droits humains et à contribuer à un règlement pacifique du conflit. Le peuple égyptien devrait pouvoir exercer des droits fondamentaux comme la liberté d’opinion et de réunion sans crainte de répression. Dans le même temps, le Conseil fédéral appelle les responsables en Égypte à donner suite rapidement aux aspirations légitimes du peuple égyptien, dans une démarche crédible, participative et transparente.

Le Département fédéral des affaires étrangères travaille depuis un certain temps en collaboration avec des organisations et des représentants de la société civile égyptienne, en particulier dans des domaines comme la lutte contre la torture, les droits des femmes, le travail des enfants et la promotion du dialogue interreligieux. Les événements récents montrent qu’il est nécessaire de poursuivre notre engagement.

Le Conseil fédéral a en outre décidé le 11 février 2011 de bloquer, avec effet immédiat, les éventuels avoirs en Suisse de l’ancien président égyptien et de son entourage. Il veut ainsi protéger les intérêts du peuple égyptien et prévenir tout risque de détournement de biens publics égyptiens.

Je puis vous assurer que la Suisse continuera à œuvrer pour le respect des droits humains et la conduite de réformes démocratiques en Égypte.

Meilleures salutations

Micheline Calmy-Rey
Présidente de la Confédération


Original Message


From : Chantal WOODTLI

Sent : Thursday, February 03, 2011 6:35 PM

To : _EDA-Cheffe du département

Subject : Que le Conseil fédéral se détermine sur les violences perpétrées en Egypte !

A Madame la Présidente de la Confédération

Madame la Présidente,
Chère Madame,

Nous sommes nombreuses et nombreux à craindre la poursuite des
terribles violences qu’a connu Le Caire, ces dernières 24 heures.
Le Président des Etats-Unis, puis l’Union Européenne, se sont déjà
prononcés pour un gouvernement de transition qui respecte les
composantes de la société égyptienne et ses aspirations à la dignité,
à la démocratie et au respect des Droits fondamentaux.

Nous vous prions, Madame la Présidente, chère Madame, de vous
exprimer rapidement au nom du gouvernement suisse sur les attentes
des populations égyptiennes, ainsi que de faire entendre nos craintes sur les violences terribles perpétrées actuellement contre les démocrates égyptiens.

Chantal Woodtli, Claude Reymond (secrétaire Communauté genevoise
d’action syndicale), membres Syndicom, membres de la commission internationale de la CGAS



Derniers articles