Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

dénoncer les conditions mortelles de travail sur les chantiers navals de HHI en Corée du Sud

jeudi 12 novembre 2015 par Claude REYMOND

IndustriALL Global Union, qui représente plus de 50 millions de travailleurs et travailleuses dans les secteurs des mines, de l’énergie et de l’industrie dans 143 pays, y compris la Corée du Sud, appelle à

MANIFESTER pour dénoncer les conditions mortelles de travail sur les chantiers navals de HHI en Corée du Sud

mardi 17 novembre 2015, de 13:00 à 14:30
devant les Palais des Nations

Hyundai Heavy Industries (HHI) est un des constructeurs navals les plus importants au monde. Néanmoins les conditions de travail sur leurs chantiers navals en Corée du Sud sont extrêmement mauvaises. Depuis mars 2014, c’est quasiment un travailleur en sous-traitance qui meurt chaque mois des suites d’un accident du travail. HHI refuse d’endosser la responsabilité de ces morts et de ces pitoyables conditions de travail chez ses sous-traitants. Qui plus est HHI fait activement campagne pour démanteler le syndicat des travailleurs en sous-traitance. En obtenant par exemple des sous-traitants qu’ils renvoient les militants syndicaux et blacklistent ces même travailleurs de tels sorte qu’ils ne puissent plus trouver d’emploi auprès d’autres entreprises. Allant même jusqu’à faire fermer le sous-traitants où le syndicat est trop fort et trop bien implanté. Bien que les tribunaux coréens aient statué que HHI avait commis de(s) infractions au code du travail et qu’il devait assumer la responsabilité pour les conditions de travail des travailleurs en sous-traitance, le gouvernement coréen ferme les yeux et les abus continuent.

« HHI abuse de cette faille pour se soustraire à sa responsabilité légale mais elle ne peut pas fuir sa responsabilité morale », a indiqué Chang-min Ha, président de la section locale du syndicat Hyundai Heavy Subcontractor Workers, qui représente les travailleurs en sous-traitance sur les chantiers navals d’HHI et ses filiales. « Seule Hyundai est en mesure d’améliorer les conditions de travail sur ses chantiers navals. »

Une délégation du syndicat local des travailleurs en sous-traitance Hyundai Heavy (membre du syndicat Korean Metal Workers Union) viendra à Genève pour faire connaître leur lutte lors du Forum de l’ONU sur les entreprises et les droits de l’Homme (du 16 au 18 novembre au Palais de Nations). La délégation, qui inclut des membres du syndicat local des sous-traitants d’HHI assisteront au Forum pour dénoncer le palmarès catastrophique d’HHI sur le plan de la sécurité et de l’hygiène et appeler instamment les entreprises concernées à reconnaître leur responsabilité, en tant qu’acheteurs, de protéger les droits humains des travailleurs dans les chaînes d’approvisionnement mondiales, et plus particulièrement chez les sous-traitants.



Derniers articles