Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Augmentations de postes au Cgfr : OUI à la motion Romano

Les États font un pas dans la bonne direction

mardi 24 septembre 2013 par _information fournie par la composante

Le 23 septembre 2013, le Conseil des États a accepté la motion Romano relative à une augmentation d’effectif au Corps des gardes-frontière (Cgfr). Par 36 voix contre 4 et 3 abstentions, les sénateurs ont donc décidé de transmettre au Conseil fédéral la motion (12.3071) déposée par Marco Romano (PDC, TI). La balle est maintenant dans le camp de l’Assemblée fédérale et du Gouvernement central, notamment lors du débat budgétaire.

Garanto se réjouit que le Conseil des États à son tour, dans la foulée du National, ait reconnu en principe le sous-effectif du Cgfr) et invite le Conseil fédéral à agir. Depuis 2008 déjà, le syndicat du personnel de la douane et des gardes-frontière revendique une meilleure dotation pour l’Administration fédérale des douanes (AFD) : 200 postes pour la douane civile et autant pour le Corps des gardes-frontière. La douane civile elle aussi a impérativement besoin d’un supplément de personnel, ne serait-ce que pour l’application de nouveaux accords internationaux ; en effet, l’AFD a dû assumer dans ce domaine également de nouvelles tâches demandant le concours de 41 agents.

Mais le problème lancinant de la pénurie de personnel à la douane civile est aussi une retombée des programmes d’allégement budgétaire draconiens (2003/2004) de la Confédération, avec à la clé la disparition de plus de 400 postes à l’AFD. Depuis lors, ni le Parlement ni le Conseil fédéral n’ont apporté de correctif, raison pour laquelle Garanto invite de manière réitérée les deux conseils à ne pas oublier le personnel civil. Tant il est vrai que celui-ci fournit pour l’économie, l‘État et la population des services tout aussi irremplaçables en matière de sécurité que ceux des gardes-frontière, avec lesquels il travaille en étroite collaboration sous l’égide de l’AFD.

Il est encourageant de constater que des sénateurs de divers cantons et partis – à l’image de Mme Eveline Widmer-Schlumpf – aient rompu une lance, en fin de débat, en faveur d’une augmentation (pas encore chiffrée) de l’effectif du Cgfr à l’occasion du débat budgétaire aux Chambres fédérales.

PS:

Renseignements :

- André Eicher, secrétaire central de Garanto, tél. 079 380 52 53 (f/a)

- Oscar Zbinden, chargé de l’information de Garanto, tél. 079 698 34 17 (f/i/a)




Derniers articles