Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Communiqué de presse

Grève de la rédaction de l’Express et de l’Impartial

FELICITATIONS ET SOUTIEN TOTAL DE COMEDIA !

lundi 17 novembre 2008 par Claude REYMOND

Comme son représentant a pu le dire de vive voix lors de la manifestation de solidarité de cet après-midi à la Chaux-de-Fonds, comedia, le syndicat des médias, salue la détermination des journalistes de la rédaction de l’Express et de l’Impartial. Il les félicite de marquer ainsi leur attachement à un travail de qualité et à l’exigence et à la responsabilité que constitue la tâche d’informer le public.

L’éditeur, le groupe France Antilles (Hersant), et sa hiérarchie se moquent des gens en invoquant la crise financière et économique du monde marchand – dont il est l’unique responsable par sa recherche pathologique du profit maximum – pour justifier la coupe du quart des effectifs de la rédaction (10 sur 43) et de cinq postes à la technique.

La crise devient un nouveau spectacle dont la mise en scène sert à masquer les faillites conceptuelles et les responsabilités de leurs thuriféraires dans la déroute de leur propre système.

La presse demeure un acteur social de premier plan pour rendre intelligible le monde et donner les conditions de la formation des opinions, c’est un outil précieux pour la vivacité de la démocratie. En ce sens, les gens de médias ont à porter le souci de la qualité du travail d’information qui réclame du temps, de l’indépendance rédactionnelle et le respect intangible de la déontologie professionnelle au nom de la loyauté au public. Qualité du travail qui ne peut se faire sans les emplois nécessaires, en rédaction et dans la technique, et sans les garanties collectives en matière de conditions de travail.

Face au refus borné de l’éditeur et de sa hiérarchie d’entrer dans de réelles négociations, les journalistes de l’Express et de l’Impartial ont eu raison de vaincre leur peur et d’entrer en grève. Comedia les en félicite et leur apporte son soutien total. Il s’agit maintenant que se développe une large solidarité pour que l’éditeur et sa hiérarchie comprennent que l’on ne produit pas un journal contre son personnel !

Lausanne, le 16 novembre 2008
18h30