Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

la cynique motion « Pour une législation cohérente sur les sans-papiers »

mercredi 21 février 2018 par Claude REYMOND
USS
comité de l’Union syndicale suisse
à l’intention de Daniel LAMPART
Monbijoustrasse 61
3007 Berne

Genève, le 21-02-2018


Chères et chers collègues,

Développant depuis 1962 une politique syndicale en faveur des migrant-e-s, notre Communauté oeuvre également en faveur d’une régularisation des « sans-papiers ».
Aussi nous sommes très inquiets après avoir pris connaissance du communiqué du 7 février 2018 de la Plateforme pour les sans-papiers au sujet de la motion en titre.
Nous considérons que la motion de la Commission santé et sécurité sociale du Conseil national, qui propose d’interdire aux sans-papiers d’être déclaré-e-s aux assurances sociales, d’être affilié-e-s à une assurance maladie, et de contraindre l’ensemble des administrations, dont l’école publique, à échanger les informations dont elles disposent, doit être combattue parce qu’elle est dangereuse.

Elle aurait entre autres pour effets de :

  • favoriser le travail au noir - le travail non déclaré aux assurances sociales réduira les ressources de ces dernières ;
  • restreindre l’accès aux soins des sans-papiers - cela affectera les politiques sanitaires cantonales ;
  • empêcher de facto l’accès à l’école par crainte de transmission des informations à la police des étrangers-ères - ce qui affectera gravement l’acquisition des savoirs nécessaires à la vie en commun dans notre « bonne société helvétique » ;
    repousser dans la plus obscure précarité les travailleurs-euses sans papiers - alors que l’on tente avec tant de difficultés de les faire sortir de l’ombre pour dénoncer les abus de toutes sortes qu’ils subissent trop souvent et en silence.


Les instances du mouvement syndical genevois souhaitent que l’USS prenne position contre cette motion, en dénonce tous les caractères antisociaux et use de son influence la réduire à néant.

Etant persuadés que notre expression rejoint la vôtre, nous vous remercions de bien vouloir nous annoncer le suivi qui sera donné à cette affaire au niveau fédéral.

Claude REYMOND, secrétaire syndical CGAS



Derniers articles