Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Constitution : un échec lourd de conséquences

destiné au courrier des lecteurs de la TDG

jeudi 20 septembre 2012

Loin d’être un nouveau contrat social pour Genève, ce que nous étions en droit d’attendre en cette année anniversaire de J.-J. Rousseau, loin de représenter un acte unificateur, la nouvelle constitution cantonale soumise à votation provoque la zizanie, l’insatisfaction et les divisions en cascade.

Les constituants n’ont pas été à la hauteur de leur mission ; ils ont échoué et le peuple genevois le leur fera comprendre… en refusant cette copie, insuffisante et inacceptable sur de trop nombreux points. Ce qui me navre le plus –en tant que syndicaliste - dans la campagne en cours c’est de constater que ce sont des constituants socialistes et verts (pas tous heureusement) qui alimentent le plus les divisions ci-dessus. Incroyable, le zèle qu’ils déploient – par naïveté ou par mauvaise foi ? – à défendre un texte pourtant modelé et imposé par la majorité de droite !

Nul doute que cette dernière, qui n’en demandait pas tant, observe avec plaisir ces constituants « de gauche » défendre avec une telle détermination « sa » constitution. Face aux nombreuses et argumentées critiques émanant de nos milieux, ces verts et socialistes manifestent une agressivité surprenante… qui démontre qu’ils ont tort !

Ne devraient-ils pas plutôt faire profil bas ? Car, en bref, le texte qu’ils défendent ne répond pas aux attentes du monde du travail ; il ne propose aucune avancée au niveau des droits syndicaux ; il est régressif et affaiblit l’Etat social ; il est hostile aux résidents étrangers ; il énumère quelques beaux principes sans aucune garantie ni aucune mesure d’application, etc.

Autant de raisons de voter NON le 14 octobre.
Daniel Dind