Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

dernier délai pour voter NON à la 4e révision de l’assurance chômage

vendredi 17 septembre 2010 par Claude REYMOND

On ne peut pas contester que l’assurance-chômage doive être assainie.

Pourtant il ne faut pas la modifier aux frais des seuls chômeurs, mais de ­manière à ce qu’elle soit enfin financée de façon solidaire et que le ­plafond des contributions soit aboli. Parce que pour l’instant prévaut dans l’assurance chômage le principe inverse à toutes nos assurances socia­les : plus le salaire est important moins il contribue proportionnellement...

Ce ne sont pas de prétendus abus qui ont provoqué la dette de 7 milliards qu’il nous faut combler maintenant ! C’est la raréfaction des emplois de durée ­indéterminée et une précarisation de tous les autres qui obligent à avoir ­recours plus souvent aux prestations.

En votant NON à la 4e révision de l’assurance chômage vous ­refuserez la ­« symétrie » des sacrifices qui exige une diminution des prestations et qui ­n’assainira pas cette assurance avant 2028 ! Et vous obligerez
les autorités ­fédérales à appliquer la loi ­actuelle qui prévoit une augmen­tation de contri­bution sur la masse salariale de 0,5% et la réintroduction
du 1% de « solidarité » sur les salaires entre 126’000 et 315’000 francs, un dispo­­sitif qui procurera ­700 millions par année.

Il est d’autant plus nécessaire de voter NON que les nouvelles ­exigences obligeant les salariés à cotiser plus longtemps frapperont en ­priorité les travailleurs fragilisés par des contrats atypiques ; que la contrainte d’insertion et le galvaudage de la notion de « travail convenable » pour plusieurs catégories de sans-emploi avivera la concurrence sur
l’ensemble du marché du travail, lequel n’offre déjà pas une place à chacun...



Derniers articles