9 novembre 1932 - plus jamais ça

à la mémoire du 9 novembre 1932, pour la démocratie et la liberté

p.a. CGAS - Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax +41 22 731 87 06

1972

Articles de cette rubrique

rapport du service Renseignements et Sécurité de la police genevoise

Déroulement des manifestations du 9 nov. 1972
Le jeudi matin, 9 novembre, une brève cérémonie a eu lieu vers 8 h. sur les lieux de l’émeute de 1932, soit à proximité du Palais des Expositions, côté Boulevard du Pont-d’Arve. Cette manifestation n’a pas été annoncée et aucune surveillance n’a été opérée à cette occasion. Selon les comptes-rendus de presse, elle a groupé une douzaine de personnes et a duré 15 minutes environ. Deux couronnes commé- moratives ont été suspendues contre les piliers de l’entrée (...)

Libérez nos camarades condamnés pour l’exemple

Fin août, à la suite d’une pétition à la caserne des Vernets à Genève, 4 recrues sont inculpées de menées contre la discipline militaire.
Aujourd’hui 5 civils qui ont distribué un tract devant la caserne des Vernets sont inculpés d’« incitation à la violation des devoirs militaires ». (Le texte de ce tract est reproduit au verso). Ils sont emprisonnés à Lausanne par un juge d’instruction militaire, le capitaine Hichon député radical au Grand Conseil vaudois.
Ces événements interviennent après qu’une série (...)

L’armée réprime, organisons-nous pour lui résister !

effectivement, la commémoration d’extrême-gauche du 9 novembre en 1972 était davantage basée sur l’antimilitarisme que sur le souvenir des événements et leur aspect anti-fasciste

Débat contradictoire
Ce que rapportent le Journal et la Tribune de Genève du 9 novembre 1972

L’Union des syndicats de Genève, le parti du travail et le parti socialiste ont commémoré hier soir, en la salle du Faubourg, le quarantième anniversaire des événements du 9 novembre 1932. C’est devant un important auditoire que MM : Michel Jörimann, vice-prédisent du parti socialiste, René Carron, secrétaire de la FOBB, Louis Piguet, vice-président du Grand Conseil et Jean Vincent, député et conseiller national, ont évoqué ces durs moments den otre république. (...)

0 | 5