9 novembre 1932 - plus jamais ça

à la mémoire du 9 novembre 1932, pour la démocratie et la liberté

p.a. CGAS - Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax +41 22 731 87 06

rapport du service Renseignements et Sécurité de la police genevoise

extrait des fiches remises en 1996 par le préposé spéciale au traitement des documents établis pour assurer la sécurité de l’Etat

mercredi 14 novembre 2012 par Claude REYMOND

Déroulement des manifestations du 9 nov. 1972

Le jeudi matin, 9 novembre, une brève cérémonie a
eu lieu vers 8 h. sur les lieux de l’émeute de 1932, soit à proximité du Palais des Expositions, côté Boulevard du Pont-d’Arve. Cette manifestation n’a pas été annoncée et aucune surveillance n’a été opérée à cette occasion. Selon les comptes-rendus
de presse, elle a groupé une douzaine de personnes et a duré 15 minutes environ. Deux couronnes commé- moratives ont été suspendues contre les piliers de
l’entrée principale du Palais des Expositions, portant les inscriptions suivantes :

  • La Jeunesse n’oublie pas les 13 tués, morts pour la cause du peuple, le 9 novembre 1932
  • Peuple, souviens-toi et lutte afin que leur mort ne soit pas inutile

Un communiqué expliquant ce dépôt de couronnes a été lu puis, après une minute de silence, cette cérémonie s’est achevée par le chant de "l’Internationale".

Place Neuve

1800 h. Quelque 300 personnes, en majorité des jeunes,
sont déjà sur la Place Neuve, dispersées.

Les patrouilles d’observation sont en position dans différents quartiers. Des véhicules chargéE de matériel de propagande, des cars et voitures convergent à la Place Neuve, leurs occupants venant grossir le rassemblement.

Par la Police vaudoise, nous apprenons que 150 personnes environ avaient quitté Lausanne dès 17 h., certains véhicules chargés de pancartes, calicots, drapeaux rouges, etc. Plusieurs dirigeants de la Hm ont pris
le départ.

...




titre documents joints