Comité d’organisation du 1er Mai

p.a. CGAS, Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax +41 22 731 87 06

iban CH24 0900 0000 1775 3619 5

info@cgas.ch

rectificatif demandé à Gauchebdo sur sa publication du 2012-04-13

vendredi 20 avril 2012 par Claude Reymond

20 avril 2012

Mesdames, Messieurs et camarades de la rédaction de Gauchebdo,

Hier soir j’ai pris connaissance avec consternation de l’article « 100’000 francs pour défiler le 1er Mai » publié dans votre édition du 13 avril 2012 puisque - malgré les explications que j’ai volontiers livrées à celui d’entrevous qui m’interrogeait par téléphone - vous exprimez les « choses » de manière approximative, ce qui ne manquera de provoquer des polémiques.

Je ne sais pas d’où vous tenez que le comité d’organisation des manifestations du Premier Mai à Genève envisagerait de « provisionner 100’000 francs dès 2013 sur un compte bloqué », ou que la convention qui serait signée entre les membres disposerait que ceux-là « déposent chacun 20’000 francs comme garantie ».

Je me rappelle avoir clairement indiqué que
le Premier Mai 2012 étant la première manifestation unitaire d’une certaine ampleur après la décision du souverain genevois du 11 mars 2012 de valider la nouvelle loi sur la manifestation, nous ne pouvons faire comme si rien n’avait changé ;
en conséquence, je soutenais une demande d’autorisation formellement collective, ou à défaut, la ratification d’une convention additionnelle à notre Charte par les membres du comité s’engageant solidairement à couvrir une éventuelle amende.

Au sujet du dispositif financier, j’ai aussi expliqué qu’il suffirait aux organisations concernées de faire figurer dans leur comptabilité la constitution d’une réserve sur leur capital, qu’elles pourraient nommer par exemple « réserve pour amende pénale manifestation ».

Cette hypothèse est indéniablement différente de ce qu’en dit Gauchebdo à ses lecteurs, et pourtant son esprit a été perçu par votre journal puisque le sous-titre évoque un acte de cautionnement. Quoiqu’à propos de ce dernier, il s’agirait pour nous non pas de « répondre aux exigences de la nouvelle loi sur les manifestations » mais bien plutôt d’assumer collectivement les effets pénaux rendus possibles par cette dernière.

Concernant la demande d’autorisation de manifestation, je vous informe qu’elle a été signée par des représentants des 5 membres collectifs du comité et appuyée par 4 individus. Une copie a été transmise au comité unitaire qui envisage une action en contestation auprès du Tribunal fédéral.

Je termine ici en vous remerciant par avance de bien vouloir compléter l’information donnée à vos lecteurs sur les sujets évoqués ci-dessus.

Claude REYMOND, secrétaire syndical - Comité Premier mai p.a. CGAS – ccp 17-753619-5 - Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève



titre documents joints