Comité d’organisation du 1er Mai

p.a. CGAS, Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax +41 22 731 87 06

iban CH24 0900 0000 1775 3619 5

info@cgas.ch

Parmi les 2500 à 3000 manifestants, 400 salariés de la multinationale ont crié leur colère

vendredi 4 mai 2012 par Claude Reymond

publié par La Tribune de Genève


Catherine Focas

et Céline Garein

Si on leur avait dit, il y a une quinzaine
de jours, qu’ils seraient massivement
présents dans les rues
de Genève à crier des slogans ce
mardi 1er mai, ils ne l’auraientjamais
cru. Les « cols blancs » de
Merck Serono se sont brutalement
découvert une fibre syndicale. Ils
étaient 400, hier, en blouse blanche,
dans le cortège qui a traversé
la ville jusqu’aux Bastions.
Quelque 3000 manifestants en
tout, affirme Joël Mugny, président
du comité du 1er Mai. « Soit le
double de l’année dernière ! » Le
calcul est peut-être un peu optimiste,
mais il est vrai que l’apport
des employés de Merck Serono est
venu gonfler les troupes. Amabilité,
détermination, colère. Ils ont
vraiment l’impression qu’on les a
bien eus. Alors, ils se défoulent en
scandant « Bénéfices records, employés
dehors » ou « Merck Serono
se Rebif », du nom de la molécule
qui a fait la fortune de la famille
Bertarelli.



titre documents joints