Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Fonction publique et secteur de la construction :

Soutien de l’Union syndicale vaudoise aux camarades en lutte

Contrairement à ce que d’aucun aimerait nous faire croire, la fonction publique n’est pas constituée de salarié-e-s trop gâté-e-s, mais de femmes et d’hommes qui accomplissent, avec beaucoup de conscience, les tâches difficiles qu’on leur confie pour le bien de la société toute entière.

Ne pas le reconnaître c’est condamner les services publics (les services AU public) à la sous-dotation systématique. C’est mettre en danger la santé des salarié-e-s et programmer une baisse des prestations aux usager-e-s que nous sommes tou-te-s !
C’est le cas à Genève et ce sera certainement aussi le cas dans le canton de Vaud si on accepte la réforme RIEIII.

La retraite à 60 ans, dans le secteur du bâtiment, n’est pas non plus un privilège. C’est une condition indispensable dans un secteur où l’espérance de vie est statistiquement plus faible que dans d’autres secteurs moins dangereux pour la santé. Une bonne convention collective de travail dans le bâtiment, qui emploie beaucoup de monde, est également une arme efficace contre le dumping salarial et la dégradation des conditions de travail pour tou-te-s les salarié-e-s.

L’immense majorité des gens subit depuis trop longtemps l’injustice d’une répartition des richesses (produites par les travailleuses et les travailleurs) qui se fait de plus en plus en faveur des riches. Il est temps de revendiquer que les services à la population et les conditions de travail de tou-te-s soient clairement amélioré, pour permettre aux habitant-e-s de ce pays de vivre dans la sécurité et la dignité.

C’est pourquoi, l’Union syndicale vaudoise soutient les salarié-e-s de la fonction publique genevoise ainsi que ceux du bâtiment, dans leur lutte indispensable pour un monde plus juste.

Lausanne, le 10 novembre 2015



Derniers articles