Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

quelques informations concernant la mobilisation contre le défilé que l’extrême droite voudrait organiser dans les Pâquis le samedi 25 mai 2013

mercredi 22 mai 2013

1. L’appel à manifester « contre l’insécurité » et « pour le droit des commerçants de s’armer » est lancé conjointement par « Genève non-conforme » dont le site est ouvertement antisémite et de « gauche-nationale » et par le « Cercle Georges Oltramare ».

Pour les plus jeunes, Géo Oltramare fut le fondateur de l’Union nationale dans les années vingt à l’origine du meeting du 9 novembre 1932 pour la mise en acusation de Nicole et « du juif Dicker » et qui se solda par le massacre de 13 manifestants. Admirateur de Mussolini, il a par la suite fait carrière dans la collaboration en France sous l’occupation. Il a été condamné à mort à la libération. « Genève non-conforme » commémore l’anniversaire de sa mort le 16 août, tout comme celui de la mort de Mussolini le 28 avril.

2. Un certain nombre d’organisations – Rassemblement antifasciste genevois, Gauche anticapitaliste, Association des habitants des Pâquis (SURVAP), Syndicat des Services publics, solidarités - et des personnes à titre individuel ont décidé d’appeler à une réponse large et populaire sous la forme d’une fête sur la place de la Navigation le samedi 25 mai placée sous le slogan « Les Pâquis multiculturels disent non à la haine et à l’exclusion ».

L’idée, exprimée par SURVAP notamment, mais partagée par l’ensemble des participants, est que « les fascistes et autres nazillons doivent se sentir, aux Pâquis comme ailleurs, en terrain hostile ».

En ce sens, tout le monde pense que ce n’est pas une interdiction de la manif fasciste par l’Etat qu’il faut demander (et qui favoriserait le victimisme des autres), mais que c’est une large participation populaire contre la vraie insécurité, l’insécurité sociale, autour de valeurs de solidarité qui asséchera le terreau sur lequel l’herbe empoisonnée du fascisme voudrait s’implanter.
Par ailleurs, le représentant de SURVAP a aussi informé du refus de marcher dans la combine sécuritaire (l’armement des commerçants) de la part de l’Association pour la défense économique des Pâquis.

Une demande d‘autorisation a été déposée le 14 mai 2013 en bonne et due forme auprès de la police (qui n’a d’ailleurs pas reçu de demande d’autorisation de la part de Genève non-conforme).

Dans le but d’assurer la participation la plus large et d’éviter toute récupération politique les organisations ou partis qui voudront prendre part à la fête sont fermement prié.e.s de laisser leurs drapeaux à la maison. Tout-le-monde pourra cependant diffuser de l’information.

3. L’appel à la fête qui se tiendra donc le 25 mai durant l’après-midi avec concerts, battelle de danses, démonstrations de capoeira, etc, est donc à diffuser largement.

Paolo Gilardi
6, Rue Jacques-Grosselin
CH-1227 CAROUGE