Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Dépôt d’une lettre à l’intention de Monsieur OBAMA

vendredi 4 décembre 2009 par Claude REYMOND
US Embassy
Sulgeneckstrasse 19
3007 Bern
 
recommandé
 
Genève, le 4-12-2009
 

 

 

Dépôt d’une lettre à l’intention de Monsieur OBAMA

President Barack Obama - 1600 Pennsylvania Ave, NW - Washington, DC 20500

Madame, Monsieur,

Je reviens sur votre réponse du 18 novembre 2009 concernant l’objet en titre et par laquelle vous m’invitez à remettre cet objet à votre adresse.
Par faciliter le suivi, dont je vous remercie par avance, je joins à la présente une copie de nos échanges par courrier électronique et vous mentionne ici la liste des pièces du colis que ce courrier accompagne, à savoir :

  1. une affiche cartonnée pliée en 4 et portant sur la première page, une demande à l’ambassadeur Suisse à La Havanne qui représente à Cuba les intérêts des Etats-Unis d’Amérique, sur la deuxième page la supplique destinée à Monsieur Hussein Barack Obama, sur les 3e et 4e page les signatures et messages personnels du groupe que je représente ;
  2. un jeu de 4 photocopies de notre demande à Monsieur Raoul CASTRO ;
  3. un copie de l’accusé de réception de la demande ci-dessus établi par l’ICAP ;
  4. une copie de la facture du 24-10-2009 pour 16 duplicatas.
Je me permettrai d’adresser à Monsieur Raoul Castro la copie du numéro de recommandé de notre envoi pour l’assurer de nos engagements tenus à son égard.
 
En espérant que les démarches auxquelles le groupe de citoyennes et citoyens helvétiques ont souscrit à Trinidade, puis à La Havanne respectivement les 21-10, 22-10 et 23-10-2009 seront de nature à rasséréner les relations entre votre gouvernement, celui de Cuba et toutes les autres démocraties, je vous prie de croire à l’expression de ma parfaite considération.
 
Copie va à la Mission permanente de Cuba auprès de l’Office des Nations Unies
 
Annexes mentionnées + votre réponse du 2009-11-18 à ma demande du 2009-11-17
 
Claude REYMOND, à Genève
PDF - 87.4 ko
2009-12-04cr_USembassy_1p.pdf

Trinidad, le 21 octobre 2009
 
A Monsieur Hussein Barack Obama, Président des Etats-Unis d’Amérique, Prix Nobel de la Paix 2009
Monsieur le Président,
Comme vous pavez le constater, notre groupe de visiteurs et visiteuses en voyage à Cuba, a été mis au courant du sort des « 5 prisonniers » aux Etats-Unis
Nous aimerions par la présente vous exhorter de tout mettre en oeuvre afin de lettre fin à leur calvaire et à celui de leur familles. Nous pensons que leur libération témoignera de votre grandeur et justifiera ce prix Nobel de la paix vous avez reçu !
Monsieur le Président, dépassez les frontières qui vous sont imposées, élargissez les brèches créées par votre élection et oeuvrez pour des relations de Paix durables entre les peuples !
Nous vous en remercions et vous adressons nos plus chaleureuses salutations.
 
Philippe Sauvin, Medicuba-Suisse romandie@bluewin.ch
 
La Havanne, 22-10-2009
 
 

 

 

 

 

 

 

 
DEAR MR PRESIDENT,
AS A MEMBER OF A SWISS GROUP HAVINA VISITED CUBA THESE LAST DAYS, I CAN ASSURE YOU WE ALL DEEPLY THINK THAT THE FINE CUBAN CITIZENS ACTUALLY DETAINNED IN THE USA ARE INNOCENT.
AS IT SEEMS TO US THERE ARE NO GROUNDS NOR EVIDENCE TO KEEP THEM DETAINED, WE URGE YOU. MR PRESIDENT, TO FREE THEM AS SOON AS POSSIBLE.
TRULY YOURS,
MICHEL VINCENT, ARCHITTECT & PROFESSOR, GENEVA
SWIZERLAND 22-10-09
Madeleine Buchs Genève
 
Hochgeschätzter Herr Präsident,
Das Leid der 5 inhaftierten Kubaner besetzt die Gedanken vieler
Verantwortungsträger wie auch der Bevölkerung in Kuba unnötigerweise und
bietet der Propaganda Stoff, die Opferrolle Kubas zu festigen statt
selbstkritisch zur Vergangenheit die Zukunft zu entwerfen.
Lösen sie diesen Knoten in der Geschichte, veranlassen Sie die Justiz über
ihren Schatten zu springen und die fünf Kubaner freizulassen.
Markus Muntwyler, EL Ingenieur HTL und Berufsschullehrer, Zürich, Schweiz.
Havanna, 22.10.2009, Madeleine Berthe Fonjallaz, Berne, Schweiz
 
Monsieur le Président,
Bien que l’intégrité territoriale et administrative de votre grand pays ait pu être blessée par les activités de légitime défense entreprises par les “5“, il m’en demeure pas moins qu’aucun crime de sang à l’encontre de vos administrés m’a été commis… Aussi, après toutes ces années de prison, nous vous appelons à tourner la page de l’ombre et de l’intolérance en leur accordant la grâce.
Ce faisant vous réconcilierez la raison d’Etat avec la miséricorde nécessaire à notre humanité.
Merci
Claude Reymond
PDF - 691.2 ko
2009-12-04cr_USembassyBerne_Obama_11p.pdf



Derniers articles