Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

2015-06-14 votation

Le comité CGAS du 26 mars recommande

arrêté fédéral du 12 décembre 2014 concernant la modification de l’article constitutionnel relatif à la procréation médicalement assistée et au génie génétique dans le domaine humain - résultat CH 61,92%

initiative populaire du 20 janvier 2012 « Initiative sur les bourses d’études » - OUI résultat GE 42,24%, CH 27,47%

initiative populaire du 15 février 2013 « Imposer les successions de plusieurs millions pour financer notre AVS (Réforme de la fiscalité successorale) » - OUI résultat GE 28,10%, CH 28,98%

modification du 26 septembre 2014 de la loi fédérale sur la radio et la télévision (LRTV) - résultat GE 50,08%

Au niveau cantonal

modification de la LDTR (plus de logements pour les Genevois) - NON résultat 57.97%

Articles de cette rubrique

Qu’en est-il vraiment de la répartition de la fortune ? Les Suisses sous-estiment les criantes inégalités de fortune.

En Suisse, la fortune est répartie de manière extrêmement inégale. Beaucoup plus que ce que nous tous le pensons. C’est la leçon d’un sondage représentatif réalisé auprès de 1 000 Suisses et Suissesses que l’USS et Unia présentent sous forme d’une vidéo
Pouvons-nous y remédier ? Oui, nous le pouvons. Le 14 juin, nous voterons au sujet d’un impôt national sur les successions qui concernera les héritages de plus de deux millions de francs. Les 2 % les plus riches de la population ne sont pas les seuls (...)

Imposer les successions de plusieurs millions pour financer notre AVS

corriger la répartition inégale des richesses en faveur du plus grand nombre

Oui à l’initiative sur les bourses d’études le 14 juin

un pas concret vers davantage d’égalité des chances

la LDTR actuelle n’empêche pas de réaliser les logements

Contrairement à ce que soutiennent le PLR-MCG et la CGI, la LDTR actuelle n’empêche pas de réaliser les logements annoncés par les auteurs de la loi soumise au vote

successions : un impôt qui ne prendra de l’argent à personne, mais en donnera à beaucoup !

Les recettes d’environ trois milliards de francs qu’apportera l’impôt sur les successions seront rétrocédées dans leur intégralité à la population.

0 | 5 | 10 | 15