Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

salaire minimum

Le 25 janvier 2011, l’Union syndicale suisse lancera son initiative populaire fédérale "Pour la protection de salaires équitables (Initiative sur les salaires minimums)" qui vise à changer la Constitution fédérale afin que la Confédération établisse un salaire minimum légal et que les cantons soient également autorisés à le faire sans la limite constitutionnelle actuelle (voir le jugement du Tribunal fédéral sur l’initiative cantonale genevoise). Vous trouverez ci-après le texte de l’initiative.

C’est également l’an prochain, peut-être même déjà au printemps, que le peuple genevois sera appelé à se prononcer sur l’initiative cantonale de solidaritéS.

Aussi désirons-nous constituer un mouvement pour mener ces deux campagnes, l’une de récolte de signatures, l’autre de votation, afin de mener le travail de débat et d’explication sur ce que le mouvement syndical considère comme l’une de ses priorités dans la lutte contre les bas salaires, contre les discriminations et contre la sous enchère salariale.

voir également www.salaires-minimums.ch

Signez l’initiative !

ATTENTION : comme il s’agit d’une initiative fédérale, chaque feuille ne doit comporter les signatures que de personnes habitant UNE SEULE
COMMUNE et, malheureusement, seul-e-s les Suisses ont
de le droit de signer.

Un week-end national de mobilisation (et de récoltes de signatures) aura lieu les vendredi et samedi 1er et 2 avril.


PDF - 436.5 ko
Ini-SML-signatures-CGAS.pdf
PDF - 431.9 ko
Ini-SML-signatures-neutre.pdf
PDF - 51.6 ko
Ini-SML-argumentaire-2011-02-03-2.pdf

PDF - 189.8 ko
Per_la_protezione_di_salari_equi.pdf
PDF - 199.4 ko
Fur_den_Schutz_fairer_Lohne.pdf

Articles de cette rubrique

mardi 14 décembre 2010 à 18 h 00

constituer un mouvement pour mener ces deux campagnes, l’une de récolte de signatures, l’autre de votation, afin de mener le travail de débat et d’explication sur ce que le mouvement syndical considère comme l’une de ses priorités dans la lutte contre les bas salaires, contre les discriminations et contre la sous enchère salariale.

"Pour la protection de salaires équitables (Initiative sur les salaires minimums)"

Le salaire minimal légal se monte à 22 francs par heure.

0 | 5