Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Référendum Praille Acacias Vernet

Articles de cette rubrique

Le projet Praille – Acacias - Vernets : une coalition d’intérêts

Le projet Praille – Acacias – Vernets, ci-après projet PAV, est un projet d’extension de la ville dont l’histoire, le programme et la forme sont exemplaires de l’urbanisme à Genève aujourd’hui.
Il s’est trouvé sur le devant de la scène il y a quatre ans à la faveur d’un concours international d’idées organisé par la section genevoise de la Fédération des architectes suisses (FAS) sous le titre « Genève 2020 pour la densification du secteur Praille – Vernets –Acacias ».
Une coalition d’écologistes et de (...)

5841 signatures référendaires contre le PAV

Les comités référendaires conduits par l’ASLOCA et la CGAS remercient toutes les personnes qui ont souscrit à leur action.
Paru dans Le Courrier du 2 juillet 2009
Le référendum contre le projet Praille-Acacias-Vernets aboutit
AMÉNAGEMENT • Les comités référendaires ont réussi à récolter plus de 5800 signatures contre la densification de la zone. Hier après-midi, les comités référendaires ont déposé le référendum contre le projet PrailleAcacias-Vernets (PAV). Il est muni de 5841 signatures de citoyens de la (...)

Pas question de signer un chèque en blanc
Ce que rapporte Le Courrier de notre conférence de presse
signez le référendum : NON au mirage du projet « Praille - Acacias - Vernets » !

Une majorité du Conseil municipal a accepté les projets irréalistes et irresponsables du Conseil d’Etat :
• la suppression d’une zone industrielle et artisanale indispensable à l’économie de Genève, et ce, au profit d’activités de prestige ;
• la délocalisation des entreprises de proximité vers l’extérieur de la ville, sans savoir où les reloger ;
• le bradage des terrains propriétés des collectivités publiques en les vendant à des privés (banques, multinationales) ;
• la création d’appartements de luxe (...)