Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Oui à l’initiative pour l’AVS flexible dès 62 ans

vendredi 11 juillet 2008 par Claude REYMOND

Le peuple veut que l’âge de la retraite soit flexible. C’est pour cela qu’il a rejeté à une majorité des deux tiers la 11e révision de l’AVS. Mais comme le Conseil fédéral n’en tient pas compte, nous devons mettre fin à la triste comédie de Monsieur Couchepin.

Rente AVS complète dès 62 ans pour qui en a besoin

À partir de 60 ans, l’emploi recule dramatiquement. Nombreuses sont les personnes qui perdent leur travail ou n’en trouvent plus et sont mis à l’écart de la société. Aucune solution sociale n’existant à ce jour, la plupart risquent de toucher définitivement une rente fortement réduite. Qui peut donc se le permettre ? Avec notre initiative, ces problèmes disparaîtront. Grâce à elle, celle ou celui qui en aura besoin pourra toucher une rente AVS complète dès 62 ans. Une bonne solution pour tout le monde !

Pas de réduction de la rente AVS pour le commun des salarié-e-s

Il ne faut plus que les bas et moyens revenus soient désavantagés en cas de retraite anticipée. Lorsqu’une personne dont le revenu est inférieur à 116’000 francs choisit de prendre une retraite anticipée, elle ne doit pas être contrainte de continuer à travailler ou de toucher une rente diminuée de manière inacceptable. Une solution sociale !

Les bonnes solutions appliquées dans certaines branches et entreprises seront récompensées
Les solutions transitoires sociales actuellement appliquées en cas de retraite anticipée, par exemple dans la construction, les banques et dans les services publics, reposent souvent sur une base financière étroite. Notre initiative allégera le financement de ces bonnes solutions de branche ou d’entreprise. Un progrès financièrement avantageux !

Social et même pas cher

L’AVS est en bonne santé. Contrairement aux prédictions de certains prophètes de malheur, elle boucle d’année en année ses comptes sur des milliards de francs d’excédents. Nous pouvons tout à fait nous permettre un âge de l’AVS flexible. Selon les estimations, cela ne coûterait qu’entre 720 et 980 millions de francs, c’est-à-dire seulement 0,15% de prélèvement salarial pour l’employé et autant pour l’employeur. Cela en vaut de toute façon la peine !

Les inégalités actuelles en matière d’âge de la retraite doivent disparaître !

Qui cesse de travailler a besoin d’une rente complète dès 62 ans : le monde du travail est flexible, l’AVS sera flexible et sociale !

PDF - 83.3 ko
2008-07-11cgas_Oui_AVS_flexible_.pdf


Derniers articles