Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

nous rendons hommage à tous nos alliés

dimanche 1er juin 2008 par Claude REYMOND

nous rendons hommage à tous à nos membres ET nos alliés engagés dans les campagnes sur les objets soumis à la décision du souverain le 1er juin 2008, et plus particulièrement en reproduisant ici le communiqué de presse de l’un d’entre eux qui exprime comme nous l’aurions tous fait notre satisfaction dans l’atteinte de nos objectifs communs

solidaritéS•GE

Communiqué de presse sur les résultats des votations fédérales et cantonales genevoisesdu 1er juin 2008

VICTOIRES D’ÉTAPE

• CONTRE LE RACISME ET LA XÉNOPHOBIE

• POUR LA DÉFENSE ET LE DÉVELOPPEMENT DU SERVICE PUBLIC EN MATIÈRE DE SANTÉ, D’ÉNERGIE ET DE TRANSPORTS

Avec un score plus de 82% de NON à l’initiative fédérale dite « pour des naturalisations démocratiques » les électeurs-trices genevois ont renvoyé de manière cinglante à l’expéditeur l’obscène campagne xénophobe et raciste, menée à coup de millions sur le plan national et présentant les « étrangers naturalisés » comme auteurs de délits, de crimes et de meurtres...

Ce résultat sans appel est pour notre mouvement un signe particulièrement encourageant dans notre combat quotidien contre les discriminations, en faveur de droits égaux pour tous et toutes, contre la division des travailleurs-euses sur la base de la couleur de leur passeport ou de leur statut !

En rejetant par près de 90% le « contre-projet » des chambres (à l’initiative fédérale de l’UDC) dite « Pour un système de soins plus efficace et de meilleure qualité grâce à une concurrence accrue », les électeurs-trices genevois ont montré qu’ils ont compris que la santé n’est pas une marchandise et ont donné un signal clair contre la privatisation rampante du système de santé en Suisse. Ce résultat représente un point d’appui dans la lutte que nous menons contre un système de santé à plusieurs vitesses et pour la défense des prestations publiques en la matière. Nous nous en félicitons !

Sur le plan cantonal le TRIPLE NON à la prétendue « dépolitisation » du contrôle des régies publiques : HUG,TPG, SIG... représente une victoire citoyenne remarquable contre la volonté d’imposer les recettes du secteur privé et des multinationales en matière de « gouvernance » de ces services publics indispensables. Le totalitarisme de la pensée unique néolibérale n’a pas réussi à l’emporter.

A près de 60% les électeurs-trices genevois ont refusé les « recettes » de l’OCDE ou de la Confédération en matière de gestion des entreprises publiques, qui mènent droit à la marchandisation à tous-crins des prestations, à la privatisation, à la dégradation du service public et aux pertes d’emploi... comme l’a montré le récent exemple de CFF-Cargo au Tessin.

Nous nous félicitons en particulier du maintien de la représentation actuelle du personnel dans les Conseils de ces entités publiques. En la supprimant quasiment les lois mises en votation portaient un coup très grave aux droits de tous les travailleurs-euses.

Ce triple résultat vient confirmer clairement le vote populaire du 16 décembre 2007 où les Genevois-es avaient approuvé, à une large majorité également, le maintien du monopole de service public des SIG en matière d’eau et d’électricité ! Ceci envers et contre la position néolibérale majoritaire au parlement et au Conseil d’Etat.

C’est contre ce type de victoire populaire possible que militent es partis de droite (radicaux et libéraux notamment) qui veulent – dans le cadre de la constituante – refuser la parole aux citoyen-ne-s en supprimant de facto le droit de référendum par l’élévation insensée du nombre de signatures ! Les Genevois-es sauront nous l’espérons s’en souvenir en octobre prochain.

Jocelyne HALLER + Pierre VANEK



Derniers articles