Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Le nouvel article constitutionnel est dangereux !

mardi 29 avril 2008 par Claude REYMOND

Le 1er juin 2008, nous voterons sur un article constitutionnel (cf. annexe) relatif à l’assurance-
maladie. Sous ses apparences de norme anodine et « moderne », cet article est en fait dangereux.

Son but va bien au-delà de l’inscription de la qualité et de la transparence dans la Constitution fédérale, comme veulent tout le temps nous le faire accroire ses partisans. Son acceptation créerait les
conditions d’une introduction d’une médecine à deux vitesses.

Contrairement au régime actuel, l’accès à des soins de qualité dans tous les domaines ne serait plus garanti dans l’assurance de base, mais seulement dans d’onéreuses assurances complémentaires. Les perdants seraient tous
ceux et toutes celles qui ne peuvent pas se payer ces assurances complémentaires.

On risque donc d’en arriver à une médecine à deux vitesses. L’article constitutionnel aiguille en effet notre système de santé dans cette direction, car il entraînerait les conséquences suivantes :

  • suppression de la prise en charge des soins à domicile et en institution ;
  • concentration du pouvoir aux mains des caisses : listes de médecins établies par les caisses en lieu et place du libre choix du médecin ;
  • procédures tracassières pour les malades chroniques et davantage de stress pour le personnel de santé ;
  • baisse de la qualité ;
  • forte hausse des franchises et des quotes-parts ;
  • suppression du régime obligatoire de l’assurance.

La suite ici

PDF - 168.6 ko
2008-04-29uss_art-const-ass-mal.pdf


Derniers articles