Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

25 mars 2008 à 20h à l’UOG Genève

Un film pour faire le point et un débat pour organiser

jeudi 20 mars 2008 par Claude REYMOND
Aux syndicalistes et
aux camarades des organisations politiques
connu-e-s du secrétariat de la CGAS
 
Aux organisations non gouvernementales
avec lesquelles nous partageons
des « utopies » communes
 
A nos alliés déclarés que sont Uniterre,
Acat, CETIM et à leurs affilié-e-s

La Commission internationale de la CGAS a délibéré en 2005 de l’intention des collègues à Charly Barone et à Chantal Woodtli de travailler sur un dossier guatémaltèque particulier, concernant l’expulsion des habitants d’une ferme par la force et les armes le 31 août 2004. La Finca Nueva Linda était occupée par des paysans de Retalhuleu au Guatemala, le coup de force des paramilitaires et des « réguliers » visait à contrecarrer la résistance de la communauté et sa dénonciation de la « disparition » de leur administrateur Hector Perez Reyes. Cette expulsion avait causé la mort de 9 personnes et mis en évidence l’extrême violence sociale (limpieza social), exercée en faveur des grands propriétaires terriens.

De nombreux rapports de l’ONU, de l’Ombusdman des droits humains au Guatemala, ainsi que des appels d’Amnesty International et de Human Rights Watch notamment, ont documenté le cas de la Finca Nueva Linda. Cela n’a toutefois pas permis d’établir la vérité sur la disparition d’Hector Perez Reyes, ni de changer quoi que ce soit à l’impunité qui règne dans ce pays où l’on compte près de 6’000 meurtres par année pour 12 millions d’habitants.

Chantal et Charly suivent depuis lors ce dossier, des contacts probants ont été établis avec d’autres partenaires suisses afin de soutenir les victimes de l’impunité qui sont regroupées autour de cette famille de paysans. Parmi les partenaires suisses, nous pouvons compter sur Uniterre, Acat, Amnesty international, CETIM, et d’autres...

Chantal et Charly auraient voulu inscrire une évocation de cette lutte dans le cadre du récent Festival sur les droits humains au moyen du film qui sera présenté le 25 mars à l’UOG, mais certaines contingences ne furent pas favorables. Aussi ils se résolurent à présenter le document de ce témoignage dans un autre lieu, tout en espérant qu’il suscite un intérêt qui permette de constituer un réseau (temporaire ?) de solidarité en soutien à des actions locales à définir.

Aussi, nous avons l’avantage de vous inviter à la projection du documentaire

« KM 207, au bord de la route »

mardi 25 mars à 20 heures à l’UOG Place des Grottes 3

(bas de la rue de la Servette, derrière le cinéma Titanium/Grottes).

La délégation de la Commission internationale CGAS sur le Guatemala vous propose – à cette occasion - d’organiser nos échanges de la manière suivante :

  1. Présentation des membres de la Commission et de nos invité-e-s
  2. Dernier appel lancé par les paysans à la suite du récent incendie de leurs abris
  3. Visionnement du film documentaire du Collectif Guatemala réalisé en août 2007
  4. Rapport de situation au Guatemala par Charly Barone
  5. Discussion et échange sur le soutien à apporter dans la lutte contre l’impunité en renforçant les organisations déjà reconnues pour leur action au Guatemala
  6. Eventuelle aide à la diffusion du film dans vos organisations

Nous nous réjouissons de vous rencontrer le 25 mars et merci de faire suivre dans vos réseaux.

Pour la souveraineté alimentaire confiant le travail de la terre a ceux qui la respectent !

Contre la spoliation agronomique et industrielle, ignorant l’exigence de la production vivrière de proximité au profit exclusif d’une spéculation sur la nourriture et la VIE !

Pour la CGAS : Claude REYMOND, secrétaire syndical

Pour sa Commission internationale : Charly Barone et à Chantal Woodtli


Projections également en France à Toulouse, Lyon et Paris (10 juin 2008)

PDF - 631.6 ko
Soiree_Paris_NL_-_10_juin.pdf


Derniers articles