Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

fonction publique, manif le 14-12-2007 dès 17h

jeudi 6 décembre 2007 par Claude REYMOND

Le personnel de la fonction publique tolèrera-t-il l’intolérable ?

Que s’est-il passé le 22 novembre lors de la séance de la commission des
finances consacrée au budget 2008

La révision du budget dans le sens d’un excédent important de rentrées étant connue depuis la veille, le parti socialiste (PS) a déposé un amendement pour un montant de 15 millions en faveur de l’initiative « pour une meilleure prise en charge de nos aînés », -initiative acceptée en votation populaire le 11 mars 2007mais pour laquelle aucun montant n’a été alloué par le Conseil d’Etat !

Lorsqu’on dépose un amendement pour une nouvelle dépense une économie équivalente doit être envisagée. Le PS a proposé de le faire par le poste 318, à savoir les mandats externes. Tous les départements sont touchés. (Etait-ce nécessaire de le faire alors que cette « nouvelle dépense » est le fruit d’une volonté populairement exprimée par vote ?)

Entente et UDC ont voté l’économie puis refusé la dépense équivalente pour les EMS !

Ces mêmes partis ont, ensuite voté une diminution de subvention en faveur de la solidarité internationale, diminution qui se traduit en postes supprimés.

En fin de séance, le parti Libéral, en la personne de Pierre Weiss, estimant que le Conseil d’Etat tardait à atteindre ses objectifs en matière de diminution de la masse salariale a proposé

- 1% sur les subventions refusé

- 1% sur la masse salariale accepté

Tous les services sont touchés : soit 19 millions ou 153,84 postes !

Entente et UDC acceptent le budget 2008. Verts et MCG s’abstiennent, Socialistes refusent.

Nous devons manifester notre refus de voir le service public rançonné une
fois de plus alors que ses missions sont toujours plus importantes et que
nos conditions de travail continuent à se dégrader.

Soyons nombreux à manifester aux flambeaux notre mécontentement face
au peu de cas qui est fait de notre engagement au quotidien.

Le 13 décembre, au même endroit, manifestation en faveur de l’initiative EMS dès 16h15



Derniers articles