Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

des droits pour tous

jeudi 29 novembre 2007 par Claude REYMOND

La loi actuelle garantit des droits pour tous,

la nouvelle réduit et sélectionne !

Non à une loi qui mène les chômeurs vers l’assistance publique pour faire baisser artificiellement le taux du chômage.

Votez et faites votez non

au nouveau projet de loi sur le chômage


Genève n’est pas le mauvais élève de la Suisse comme on veut nous le faire croire, le pourcentage de personnes exclues du travail rémunéré (chômage, ET, RCAS, Hospice, AI) est inférieur à bien des cantons dont le taux de chômage est moins élevé statistiquement.

Le projet de loi :

  • représente pour TOUS les chômeurs en fin d’indemnisation fédérale une perte de droits ;
  • supprime la possibilité d’un second délai cadre à celles et ceux qui en auront besoin ;
  • ne fait pas la promotion de vraies formations qualifiantes et validantes offrant une certification ;
  • supprime les stages professionnels pour les jeunes chômeurs ;
  • discrédite les entreprises de l’économie sociale et solidaire et les contraint à sous-payer leur personnel ;
  • exige un plan d’affiaire et une rentabilité qui faiit prendre des risques financiers aux entreprises de l’économie sociale et solidaire, plutôt que de les soutenir dans leurs secteurs d’utilité publique où les besoins sont connus de tous ;
  • disculpe les employeurs privés de leur irresresponsabilité dans la question du chômage ;
  • déclare abusivement que le chômage est « l’affaire » de chaque individu pris isolément ;
  • stigmatise celles et ceux qui ont contribué à la croissance et ruine la solidarité dans la caisse de chômage ;
  • transfère inutilement les coûts du chômage sur d’autres caisses ;
  • s’avérera discriminatoire puisque il faudra sélectionner l’octroi des mesures à la tête du client !
  • et donc, elle ne garantit pas un traitement social et égalitaire ; • supprime les anciens droits et n’en accorde aucun nouveaux aux ex-indépendants.

On vous ment :

  • Il n’y aura pas d’emplois sociaux et solidaires pour TOUS.
  • Les emplois temporaires NE sont QUE responsables de 0.5% de l’augmentation de la durée de chômage à Genève


Derniers articles