Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

réponse des Services industriels genevois

nous ne pouvons pas entrer en matière sur votre demande

jeudi 9 mars 2006 par Claude REYMOND

Objet : Réf. : CGAS 3 - contribution des SIG au soutien de celles et ceux qui luttent pour une gouvernance d’entrepr

Date : Mercredi, 08 mars 2006 14:42

De : Christian Brunier

À : secrétariat CGAS

Conversation : Réf. : CGAS 3 - contribution des SIG au soutien de celles et ceux qui luttent pour une gouvernance d’entrepr

Mesdames, Messieurs,

Nous accusons réception de votre message d’hier et avons le regret de vous annoncer que nous ne pouvons pas entrer en matière sur votre demande, notamment pour les motifs suivants :

En tant qu’entreprise publique, au niveau éthique, nous voulons prôner une neutralité politique. C’est pourquoi, nous ne soutenons pas de manifestation à caractère politique et n’adoptons pas de mots d’ordres électoraux.

De plus, dans notre volonté de prôner une utilisation rationnelle de l’énergie, nous n’accordons pas de gratuité sur la fourniture en énergie.

En vous remerciant de votre compréhension, nous vous adressons, Mesdames, Messieurs, nos meilleures salutations.

SIG - Services industriels de Genève

Christian Brunier

Directeur Innovation et communication



Demande du secrétariat CGAS 07.03.2006 13:36

Objet

CGAS 3 - contribution des SIG au soutien de celles et ceux qui luttent pour une gouvernance d’entreprise tenant compte du tissu industriel local

Aux décideurs des Services industriels Genevois

Genève, le 7 mars 2006

Chère Madame,

J’ai pris note du fait que ce jour un séminaire des cadres des SIG nous empêche d’exprimer à l’un d’entre-eux notre demande et je vous remercie de nous avoir communiqué leur adresse de courrier électronique de façon à ce qu’ils puissent se déterminer dès que faire se peu.


Messieurs,

Notre Communauté représente les syndicats de travailleuses et travailleurs du canton de Genève, soit près de 40’000 affilié-e-s. Nous sommes en contact avec le Théâtre de Carouge depuis plusieurs semaines et ce dernier, en soutien à la lutte entreprise par les personnels de La Boillat, a souhaité inviter à ceux-là et leur famille à un des spectacles de son programme.

Les autorités des communes de Carouge et de Reconvilier se sont accordées pour organiser leur réception le dimanche 12 mars 2006, une conférence de presse commune devrait être organisée quelques jours avant pour annoncer l’événement.

Nous avons sollicité les Chemins de fer fédéraux pour qu’ils acceptent de transporter sans frais les ex-grévistes de La Boillat et leur famille.

Partant du principe que les CFF mettraient à disposition les places nécessaires dans leur matériel roulant, le mouvement syndical genevois s’obligera volontiers à rémunérer le temps de travail des conducteurs de trains qui convoieront nos invité-e-s depuis Reconvilier. Dans la mesure où l’outil de travail serait mis à disposition, que la force de travail recevra la rémunération de son entretien, il nous reste à trouver l’énergie.

C’est pourquoi, nous demandons aux Services industriels genevois de nous autoriser à dire aux Chemins de Fer fédéraux que - dans le cadre d’une contribution au soutien de celles et ceux qui luttent pour une gouvernance d’entreprise tenant compte du tissu industriel local - les premiers fourniront aux seconds la quote part de l’énergie nécessaire à cette opération spéciale.

Nous ne sommes pas en mesure présentement de déterminer le nombre de kilowatts/personne/kilomètre, mais nous restons confiants dans la capacité des CFF de le déterminer afin de faciliter la réalisation de l’hypothèse d’une collaboration économique et significative des producteurs de services à consommation immédiate. En effet, tant l’expression théâtrale, le transport que la fabrication et livraison de l’électricité ont la particularité d’être des valeurs nouvelles ajoutées non « thésaurisables » mais indispensables à la marche de nos sociétés.

Il me serait agréable de pouvoir soutenir de vive voix la présente afin de pouvoir convenir de la meilleure collaboration ; d’autant plus que - vous l’aurez compris - que cette « opération » pourrait être une façon de renforcer la sympathie de la population de canton à l’égard des SIG, lesquels saisiront sans doute cette opportunité « extraordinaire » pour démontrer leur attachement à leur mission de service public.

En restant dans cette attente, cordiales salutations, Claude REYMOND, secrétaire syndical CGAS

Communauté genevoise d’action syndicale - 6, Terreaux-du-Temple - 1201 Genève

022 731 84 30 téléphone - 022 731 87 06 télécopie - info@cgas.ch

PS à l’appui de la présente, je me permets d’indiquer ici que la CGAS au travers du compte 200106427 s’est acquittée en 2005 de toutes ses factures pour 14’400 kW, le Théâtre de Carouge pour 30’000 kW et la Commune de Carouge pour 3’000’000 kW (bâtiments communaux sans l’éclairage du domaine public).



Derniers articles