Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

assemblée générale des bénéficiaires de l’aide sociale du jeudi 4 octobre 2007

samedi 13 octobre 2007 par _information fournie par la composante

COMMUNIQUE DE PRESSE

Convoquée par la coordination, une assemblée générale des bénéficiaires de l’aide sociale s’est tenue le jeudi 4 octobre 2007. Pour rappel ce « mouvement » est né suite à la baisse des barèmes de l’aide sociale qui se traduisait par la suppression des forfaits TPG et vêtements en janvier 2006, puis par celle des télécommunications en juillet 2006.

Un bilan des actions menées depuis le 9 février 2006, date de la première assemblée générale, a été fait. Nous avons constaté que de multiples démarches ont été entreprises pour contester la suppression des forfaits TPG et vêtements, puis l’introduction du contrat d’aide sociale individuelle (CASI) via la nouvelle loi sur l’aide sociale :

  • assemblées générales
  • rencontres avec les pouvoirs politiques (Conseillers d’Etat, commissions des affaires sociales et des finances)
  • manifestations diverses
  • informations à la presse
  • remise d’une lettre de doléance à Madame Micheline Calmy-Rey, Présidente de la Confédération, lors de son accueil à Genève en décembre 2006.

Un des points d’orgue de ces actions aura été la création et la large diffusion d’un Livre Blanc, écrit par des bénéficiaires de l’aide sociale exprimant leurs difficultés faces à la baisse des prestations.

L’assemblée a constaté que le bilan des résultats était bien maigre. Seul un arrangement entre les TPG et l’Hospice Général a vu le jour en juillet 2007 : les bénéficiaires de l’aide sociale peuvent depuis le 1er juillet 2007 obtenir un rabais de 25% sur l’achat de l’abonnement mensuel. Mais ils doivent insister pour obtenir cet arrangement !

Le constat final est clair. A Genève, il est aujourd’hui admissible de « dévaliser » les plus pauvres dans un but indéterminé, car la suppression des forfaits TPG et vêtements puis celui des télécommunications n’est qu’une misère par rapport au déficit invoqué par l’Etat et à tout autre justification. Nous n’avons rencontré aucune disponibilité et aucune écoute de la part des pouvoirs publics.

Lors de cette assemblée générale, les multiples prises de paroles de bénéficiaires de l’aide sociale ont fait ressortir la difficulté à comprendre le mode de calcul de la prestation et celles liées à l’application du contrat d’aide sociale individuelle (CASI). Les différentes organisations présentes dans cette coordination s’engagent à être attentives à l’application de cette loi, dans le but de préparer l’évaluation de cette loi prévue pour 2009 et d’amener leur propre bilan.

Toutes nouvelles attaques aux prestations seront également combattues par la réactivation rapide du mouvement.

Pour la coordination de l’assemblée générale des bénéficiaires de l’aide sociale

Françoise Weber - secrétaire syndicale SIT

Delphine Bordier - secrétaire syndicale SSP/VPOD



Derniers articles