Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

liberté syndicale

pour les travailleurs iraniens

mercredi 8 mars 2006 par Claude REYMOND

nous donnons suite à l’appel d’Amnesty International

à l’attention de

Son Excellence
Ayatollah Mahmoud Hashemi Shahroudi
Ministre de la Justice
Park-e Shahr / Téhéran
République islamique d’Iran

fax +98 21 8 879 6671

Genève, le 03-03-2006

craintes de torture ou de mauvais traitements + détention au secret et prisonniers d’opinions présumés

Excellence, Monsieur le Ministre,

Nous nous permettons de vous écrire pour vous exprimer toute notre inquiétude à propos de l’arrestation de Ibrahim Madadi (président adjoint du Syndicat des travailleurs de la régie des bus de Téhéran et de sa banlieue, Sherkat-e Vahed), Naser Gholami (secrétaire du Sherkat-e Vahed), Mansour Heyat Ghaybi, Seyed Davoud Razavi, Said Torbian,
Ali Zad Hossein, Abdolreza Tarazi, Yaghub Salimi, Hossein Shasavari, Ata Babakhani, et Yousef Moradi, ainsi que d’environ 500 autres employés de la régie des bus de Téhéran à la suite de l’appel à la grève lancé par le Syndicat des travailleurs de la régie des bus de Téhéran et de sa banlieue (Sherkat-e Vahed).

Nous nous préoccupons du fait qu’un grand nombre de personnes soient détenues au secret à la prison d’Evin, et nous voudrions donc vous exhorter à leur permettre sans délai de consulter des avocats, de recevoir les visite de leurs proches et de bénéficier de tous les soins médicaux dont elles pourraient avoir besoin.

Si ces personnes sont détenues uniquement en raison de leurs activités syndicales pacifiques, elles doivent être libérées immédiatement et sans condition. Dans le cas contraire, nous voudrions alors vous demander de les inculper rapidement d’une infraction reconnue par la loi et de les traduire en justice dans les plus brefs délais et dans le respect des règles d’équité.

Nous tenons à rappeler à l’Iran les obligations qui lui incombent en vertu du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP), de sa Constitution et de son droit du travail ; et pour ce faire nous manifesterons le 13 mars en place publique, devant le Palais des Nations de Genève, aux côtés de tous les démocrates de la région.

Enfin, nous voudrions vous demander de bien veiller afin que soit conduite une enquête indépendante sur les informations selon lesquelles des membres des forces de sécurité et des bassidji ont eu recours à une force excessive contre des manifestants pacifiques, et que les résultats de ces investigations soient rendus publics.

Nous vous remercions d’avance pour l’attention que vous voudrez bien accorder à cet appel et pour toutes les mesures que vous voudrez bien prendre, et vous prions d’agréer, Excellence, Monsieur le Ministre, nos salutations les plus distinguées.



Derniers articles