Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Il faut se syndiquer

Pour défendre le statut !

Le Grand Conseil vient d’adopter à l’unanimité la nouvelle loi sur le personnel de l’administration cantonale (LPAC). Cette loi supprime l’enquête administrative en cas de licenciement pour insuffisance de prestations et donne du pouvoir supplémentaire à la hiérarchie intermédiaire en vue de simplifier les procédures de licenciement.

Cette loi sera le levier grâce auquel le Conseil d’Etat pourra atteindre son objectif clairement affiché de réduction de 5% des effectifs de la fonction publique ainsi que l’application des plans d’économie.

Le SSP dénonce cette politique néfaste du Conseil d’Etat et s’engage à mobiliser le personnel contre chaque dérive dans l’application de la nouvelle loi. Pour cela nous avons besoin de votre soutien. Chacun-e est en danger. Seule notre unité nous permettra de faire face ensemble à ces menaces.

Pour défendre nos conditions de travail !

Actuellement nous sommes obligés de faire toujours plus avec moins de moyens. Comme fonctionnaires et employés du parapublic nous nous retrouvons de plus en plus malmenés, sous la pression de nos employeurs et en concurrence directe avec nos collègues.
Défendons ensemble les conditions de travail qui ont été acquises grâce à la mobilisation de nos prédécesseurs. De nos conditions de travail dépend le service que nous allons délivrer à la population.

Le SSP défend nos conditions de travail et prône la mobilisation à la place de la division. La défense de nos conditions de travail nous concerne tous sans exception.

Pour défendre les services publics !

La droite libérale avec la complicité des forces gouvernementales fait de plus en plus de pas vers les privatisations de services traditionnellement liés à l’état comme, la Poste, les Hôpitaux, les SIG, les TPG, l’Aéroport (votations en juin prochain, pour les trois établissements). Le SSP et ses membres s’engagent contre cette politique qui vise à démanteler le service public et dénoncera à la population ses conséquences.

Le maintien d’un service public fort est la garantie pour l’ensemble de la population d’un accès sans discrimination aux prestations liées à la santé, l’éducation, l’aide sociale, le soutien aux personnées âgées, les transports et l’administration
publique.

PDF - 279.1 ko
2007-06ssp_Pourquoi_se_syndiquer.pdf


Derniers articles