Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

8583 signatures au Service des votations

lundi 14 mai 2007 par Claude REYMOND

Madame, Monsieur,
Cher-e-s ami-e-s des médias,

Le référendum contre la Loi sur l’aide sociale individuelle (LASI) a abouti, nous déposerons demain 14 mai à 16h00 près de 8000 signatures au Service des votations.

Nous vous invitons à 15h30 à un point presse au sympathique Tacot-bar qui se trouve dans le même immeuble que le Service des votations, 25 rte des Acacias.

Veuillez accepter nos cordiales salutations.

Jérôme Béguin pour le comité référendaire

Référendum lancé et soutenu par : A gauche toute ! (solidaritéS, Parti du Travail, Indépendants, Les communistes), Association de défense des travailleurs (ADETRA), Association Exchom, Association Marges, AVIVO, Comedia, Forum social lémanique, Gauche anticapitaliste, Le Zombie libéré, Parti socialiste, Société pédagogique genevoise, Syndicat des services publics (SSP-VPOD), Syndicat interprofessionnel des travailleurs (SIT).

PS:

Message transféré
De : Les communistes
Date : Mon, 11 Jun 2007 16:56:15 +0200
À :
Objet : Le référendum contre la LASI a échoué
Renvoyer - De :
Renvoyer - À :

<info-cgas.ch@mda29.infomaniak.ch>

Renvoyer - Date : Mon, 11 Jun 2007 16:57:54 +0200

Le 6 juin, la Chancellerie annonçait que le référendum contre la Loi sur l’aide sociale individuelle (LASI) n’obtenait pas le nombre de 7000 signatures valables pour aboutir. En raison du nombre anormalement élevé de signatures invalidées, nous avons demandé une vérification par nos soins. Ce matin, une délégation d’A gauche toute ! était au Service des votations pour effectuer cette vérification. Les fonctionnaires du service nous ont expliqué comment ils procédaient et nous avons effectué plusieurs dizaines de vérifications. Nous avons constaté que les fonctionnaires faisaient correctement le travail de vérification.

8647 signatures ont été contrôlées, 1842 ont été invalidées (soit 20%) et 6805 reconnues valables. Le référendum échoue pour 195 signatures. 509 signatures sont en double, l’essentiel du solde des signatures invalidées provient de résidants étrangers ou est indéchiffrable. Les signatures invalides proviennent de toutes les organisations mais le plus grand nombre doit venir de la récolte par tables libres. Le nombre élevé de signatures de résidants étrangers s’explique par le droit de vote accordé au niveau municipal et la confusion entre les niveaux.

Pour les militants et les militantes ayant récolté des signatures, échouer si près du but est énervant et décevant. Mais ces militants et militantes ne sont pas responsables de cet échec. La cause profonde de cet échec réside dans le manque d’engagement des organisations soutenant le référendum. Certaines organisations n’ont donné aucune signature. D’autres ont donné un nombre ridicule et sans que leurs membres actifs ne signent. Des organisations qui ont des appareils bien structurés se sont reposées sur d’autres organisations plus faibles.

Pour les prochains récoltes de signatures, nous devons nous montrer plus rigoureux. Il faut systématiquement demander à la personne voulant signer si elle possède la nationalité suisse et contrôler que le nom soit écrit lisiblement. L’utilisation de tables libres est un échec, cette méthode est à utiliser en dernier recours en tenant compte du taux élevé de signatures invalides (doubles, étrangers, indéchiffrables).

Nous sommes déçus, mais nous ne devons pas nous décourager sous peine d’être complètement écrasés sous le bulldozer néo-libéral. Aujourd’hui nous avons échoué, mais la résistance au néo-libéralisme est une lutte sur une génération. La société solidaire que nous défendons est le seul avenir pour l’humanité et finira par triompher.

Salutations fraternelles,
Jérôme Béguin pour les communistes


Fin du message transféré




Derniers articles