Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Transition école obligatoire / formation professionnelle

alerte maintenue

jeudi 15 mars 2007 par Claude REYMOND

La CGAS invite les participants aux commissions d’apprentissage et les autres collègues intervenants sur la formation professionnelle de bien vouloir renseigner sur les objets de la demande de l’Union syndicale suisse ci-après.

CIRCULAIRE 5/2007

AUX FEDERATIONS DE L’USS
AUX UNIONS SYNDICALES CANTONALES

Berne, le 15 mars 2007

nous devons intervenir

132 / 142 / 341.3 PS/én

Chères collègues, chers collègues,

Contexte général : les chiffres publiés le 7 mars dernier par l’Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie, OFFT (Département fédéral de l’économie) concernant la situation des places d’apprentissage en 2007 (cf. www.bbt.admin.ch) le confirment : la reprise économique et l’évolution démo-graphique tant promise ne se traduisent toujours pas par une amélioration générale de la situation des jeunes qui terminent leur scolarité obligatoire. Les mesures engagées, mais aussi de nouvelles mesures, sont donc des plus urgentes.

Différences entre les cantons : la situation peut cependant être très différente d’un canton ou d’une région à l’autre, ce dont il faut naturellement tenir compte lors du développement d’éventuelles interventions. Cer-tains cantons ont organisé des conférences cantonales sur les places d’apprentissage comme nous l’avions proposé lors de la conférence nationale sur les places d’apprentissage de 2005 ; des nouvelles mesures ont été décidées dans certains cas.

Début de l’année scolaire 2007/2008 - tirer au clair la situation, exiger maintenant de nouvelles mesures : comme discuté lors du Comité de l’USS de janvier relativement à la situation des fonds de branche et des fonds cantonaux pour la formation professionnelle et comme déjà annoncé, nous aimerions vous inciter à organiser maintenant des interventions décrivant la situation concrète dans le canton et l’efficacité des mesures prises. Ces interventions devront aussi contenir des propositions visant à améliorer la situation de nombreux jeunes, en particulier relativement au financement des mesures d’encouragement nécessaires. Il faut également suggérer la tenue de conférences cantonales sur les places d’apprentissage avant la conférence nationale de novembre 2007.

Informations sur les fonds cantonaux et de branche pour la formation professionnelle : le document présen-té au Comité de l’USS : « Formation professionnelle : les fonds cantonaux aussi nécessaires que les fonds par branche » - il propose une stratégie – se trouve sur le site de l’USS :
www.uss.ch / Positions politiques / Formation. Vous trouverez un tableau des fonds cantons sur www.sbbk.ch/csfp/reglement/BBFonds.php. À ajouter : dans les cantons de Schaffhouse et de Bâle-Ville, deux initiative populaires cantonales en faveur de fonds cantonaux pour la formation professionnelle seront déposées ces jours (cf. www.al-sh.ch / Downloads / Lehrstellen-Initiative et www.junger-rat.ch / Projekte / Lehrstellen-Initiative). Le 17 juin, une votation populaire sur le fonds cantonal pour la formation profession-nelle aura lieu dans le canton du Jura, suite à un référendum de l’association patronale.

Merci d’annoncer à l’USS jusqu’à fin septembre 2007 les réponses des autorités ou vos propres recherches. Dans la perspective de la troisième conférence nationale de novembre 2007 sur les places d’apprentissage, il est essentiel que l’USS reçoive vos informations sur votre canton et les réponses de vos gouvernements respectifs. Nous en tirerons une stratégie cohérente concernant les tâches de la Confédération et vis-à-vis des as-sociations patronales faîtières.

Questions éventuelles / propositions d’interventions parlementaires :

  • à mettre au centre des interventions : création de fonds pour la formation professionnelle et, donc, leur fi-nancement (cf. ci-dessus Informations sur les fonds cantonaux et de branche pour la formation profes-sionnelle) ;
  • évolution du nombre de jeunes terminant leur scolarité obligatoire (aussi en comparaison aux scénarios de l’Office fédéral de la statistique ; cf. www.bfs.admin.ch) et évolution des offres de places d’apprentissage ainsi qu’en matière de formation professionnelle initiale entièrement scolaire (écoles de métiers, écoles de culture générale et écoles de commerce, etc.) en particulier concernant les professions d’avenir du domaine santé-social, de l’informatique…
  • évolution de la formation de base de deux ans avec attestation fédérale ;
  • évolution des diverses solutions transitoires – qualitativement et quantitativement ;
  • évolution du taux d’interruption d’apprentissage ;
  • évolution des mesures d’encouragement, en particulier concernant la formation professionnelle initiative de deux ans avec attestation fédérale ;
  • gestion des cas : la conférence nationale de Genève sur les places d’apprentissage a eu pour effet que les cantons peuvent déposer auprès de la Confédération des projets entre le 1er mars et la fin août de cette an-née (cf. www.csfp.ch / Projets / case management ; on y trouve aussi les responsables des cantons) ; contrôler/demander si des projets ont été déposés.

En vous remerciant de votre engagement et dans l’attente, jusqu’à fin septembre 2007, de vos informations en retour, afin que nous puissions fixer les prochaines étapes, je vous adresse mes cordiales salutations.

UNION SYNDICALE SUISSE - Peter Sigerist - Secrétaire central en charge de la formation



Derniers articles