Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Le SSM s’exprime sur le service public audiovisuel et les thèmes retenus par la SSR

vendredi 15 novembre 2019

La SSR offre à ses publics la possibilité de s’exprimer sur le service public audiovisuel. Pour ce faire, la direction SSR a identifié 7 enjeux majeurs ou « thèmes » (listés ci-dessous).

Les professionnel-le-s de l’audiovisuel sont en contact quotidien, sur le terrain, avec leurs public. Ils auraient donc beaucoup à dire. Mais à part quelques privilégié-e-s, ils et elles n’ont pas été associé-e-s à cette démarche consultative.

1. La SSR et l’offre pour les jeunes
Au sein de la RTS, le personnel s’est exprimé, en son temps, contre la suppression de la production maison des émissions pour enfants et contre l’arrêt des émissions pour les jeunes.
Nombreux sont ceux et celles, parmi les professionnel-le-s de l’audiovisuel, à questionner l’obsession de la RTS à conquérir le public des 15-25 ans alors même que l’entreprise a renoncé à fidéliser ce public par des programmes destinés aux enfants et adolescent-e-s.

2. La qualité et l’équilibre de l’information
Le personnel de la RTS s’inquiète d’une diminution de la qualité de l’information, menacée par des économies à répétition : les professionnel-le-s doivent produire autant, voire plus, avec moins de temps et de moyens. Le projet de centraliser le département de l’actualité pour réaliser un centre news tri-média est critiqué pour la perte de diversité qu’il représente.

3. La participation citoyenne
Le personnel de la RTS, déjà invisible lors de la campagne contre « no billag », demeure curieusement exclu du débat sur le service public. Le bon sens voudrait pourtant que le savoir-faire et la connaissance du terrain des professionnel-le-s soient mis à contribution pour améliorer l’offre de service public.

4. La dimension Suisse de l’offre de la SSR
Dans toute la Suisse, le personnel de la SSR s’est exprimé en faveur du maintien d’une décentralisation des studios et contre leur regroupement à Zurich et Lausanne, là où la presse privée a concentré ses rédactions, au prix d’une uniformisation des contenus.

5. Représentation visible de la diversité
Le personnel de la RTS défend la diversité à l’antenne et dans les équipes, ainsi que le droit aux accents. Il dénonce la mise à l’écart des « trop vieux » n’ayant pas atteint l’âge de la retraite et des collègues jugés « peu photogéniques ».

6. Participation constructive à l’écosystème médiatique
Si la "participation constructive à l’écosystème médiatique" signifie travailler en bonne entente avec les collègues de la presse et des radios et télévisions privées, c’est déjà le cas.

7. Dialogue et ouverture à la critique
Le personnel de la RTS y est évidemment favorable, et souhaite que ces belles paroles s’appliquent aussi au sein de l’entreprise.

A travers les SRT, qui sont l’organe de base de la structure associative de la SSR (oui, la SSR est une association), chacun-e peut contribuer à définir ce que devrait être l’audiovisuel de service public demain.
Saisissez l’occasion ! Inscrivez-vous sur le site de la RTSR : https://rtsr.ch/dialogue/

Les prochains rendez-vous :
- le 28 novembre, 18h-20h, Tour RTS, Quai Ernest-Ansermet 20, à Genève ANNULÉ
- le 4 décembre, 18h-20h, Les Arsenaux, Rue de Lausanne 45, à Sion.

PS:

De manière générale, le SSM invite particulièrement les "diversités peu visibles" à participer, autrement dit celles et ceux qui ont peu souvent l’occasion que la parole leur soit donnée à la RTS.




Derniers articles