Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

rassemblement le lundi 20 mai dès 17h 30 sur la Place des Nations

Nous protesterons contre l’incarcération de Louisa Hanoune le jour où lui seront annoncées les charges retenues contre elle.

vendredi 17 mai 2019

Nous protesterons contre l’incarcération de Louisa Hanoune le jour où lui seront annoncées les charges retenues contre elle.

LA SITUATION EST TRES GRAVE : aux dernière nouvelles, Mme Louisa Hanoune risque entre 5 à 10 de prison voire la peine capitale ! Je vous demande par conséquent de bien vouloir donner suite, rapidement, à ma requête en soutenant la pétition ci-jointe, en la diffusant autour de vous et en participant au rassemblement.

EXTRAIT DE L’ARTICLE PARU DANS LE JOURNAL EL WATAN le 15 mai 2019

Déclaration de Me Mokrane Aït Larbi avocat de la défense de Mme Louisa Hanoune « L’avocat est revenu sur la compétence du tribunal militaire de Blida, en disant que l’article 25 du code de justice militaire, qui prévoit la comparution d’un civil, précisant avoir appelé, le 11 mars 2012, à la nécessité de supprimer les tribunaux militaires. Pour ce qui est des charges retenues contre Louisa Hanoune, a précisé Me Aït Larbi, « la première est le ‘‘complot dans le but de porter atteinte au commandant d’une compagnie militaire’’, puni par l’article 284 du code militaire de 5 à 10 ans de réclusion criminelle.
La seconde inculpation concerne ‘‘le complot pour changer le régime’’, puni de par l’article 77 du code pénal à la peine capitale. » Me Mokrane Aït Larbi conclut que ce sont les deux charges retenues contre Louisa Hanoune et « toute autre accusation portée contre elle est considérée comme une atteinte à son droit à la présomption d’innocence et son droit à la défense consacré par la loi. Je reviendrai sur l’affaire après le 20 mai, et je n’ai pas de préjugés quant à la décision qui sera rendue ». »


ce qu’en publia le Courrier du 21-05-2019

PS:

En vous remerciant pour votre précieux soutien.
Pour le comité : Albert Anor




titre documents joints