Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

le référendum contre la Réforme de la fiscalité...

jeudi 17 janvier 2019

Communiqué de presse · Jeudi 17 janvier 2019

Aujourd’hui à Berne, le référendum contre la Réforme de la fiscalité et du financement de l’AVS (RFFA) a été déposé avec plus de 55’000 signatures. solidaritéS et la coalition Ensemble à Gauche ont joué un rôle moteur dans l’aboutissement de ce référendum avec 15’000 signatures récoltées en Suisse romande, faisant jeu égal avec le parti Les Verts et les forces syndicales partenaires.
En s’investissant massivement dans cette bataille, solidaritéS marque son refus net des politiques d’austérité pour les services publics et des augmentations d’impôts pour les personnes physiques que prévoit cette réforme. Avec une large alliance politique et syndicale que nous contribuons à animer, nous combattrons jusqu’au bout ce projet qui renforcerait les injustices et la concurrence fiscale internationale, fera perdre des milliards de francs chaque année aux caisses publiques et creusera encore les inégalités entre femmes et hommes.

Un outil de dumping fiscal international

Après le refus massif de la RIE3 en votation populaire, l’emballage neuf de ce produit cache mal son caractère réchauffé, puisque la réforme RFFA s’avère quasiment identique à la RIE3. Sous prétexte d’en finir avec les statuts spéciaux accordés aux entreprises transnationales, RFFA veut en fait accroître encore les privilèges fiscaux accordés aux entreprises les plus riches, renforçant encore la politique de dumping exercée à l’échelle mondiale par le paradis fiscal suisse. Une telle réforme vise à attirer en Suisse encore plus de sociétés étrangères. Cette politique visant à soustraire les rentrées fiscales d’autres Etats a des conséquences dramatiques, en particulier pour les pays pauvres.

Austérité programmée

L’objectif de RFFA est très clair : réduire massivement la contribution fiscale des grandes entreprises (y compris celles qui bénéficient aujourd’hui de statuts spéciaux) à la collectivité. A la clé, ce seront au moins 4 milliards de francs suisses qui manqueront dans les caisses publiques. Pour compenser ces pertes, les autorités fédérales, cantonales et communales préparent déjà des coupes drastiques ainsi que des augmentations d’impôts pour la population.

Les femmes en première ligne

Enfin, ce sont les femmes qui seront les premières à subir les conséquences de ces pertes de rentrées fiscales. Elles occupent la majorité des postes de travail dans la fonction publiques (86% du personnel soignant des hôpitaux, 68% des institutions sociales, 99% de l’accueil extrascolaire, etc.). Elles seront donc particulièrement touchées par les réductions d’effectifs et de dotations. Par leur travail non rémunéré également, ce sont le plus souvent les femmes qui doivent pallier aux carences des services publics. Lorsque ceux-ci se dégradent, ce sont elles qui en paient le prix fort. Ainsi, RFFA empêcherait toute concrétisation réelle du principe d’égalité entre femmes et hommes !

PS:

Contacts

Franziska Meinherz, porte-parole de solidaritéS - 077 480 47 49
Jean Burgermeister, député Ensemble à Gauche (solidaritéS) GE - 078 855 73 43
Dimitri Paratte, secrétaire solidaritéS NE - 078 911 53 31




Derniers articles